Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 109e RI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JP Raver
Invité



MessageSujet: 109e RI   Dim 1 Fév 2009 - 9:32

Bonjour,

je recherche des infos sur le 109e RI, notamment au début du mois de juin 1940 où il fut engagé dans le secteur de Beuvraignes, au sud de Roye, sur la route de Paris. Je m'intéresse en particulier au sergent Elie Ventura et au caporal Georges Déziré qui s'engagèrent dans la Résistance aprés leur démobilisation. Merci d'avance pour votre aide et/ou vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
MOREMAJO
Invité



MessageSujet: 109 RI   Lun 23 Mar 2009 - 13:25

BONJOUR

Je vois que vous recherchez des infos sur le 109 RI en 1940
J'ai recueilli le JMO de L'ID de la 47 DI du 01 au 25 Juin 1940 (+ODJ 26 06 40 du Gl Mendras)
le 109 RI faisait partie de cette division (Gl MENDRAS)
Si cela vous intéresse , je peux vous en faire une copie
sincères salutations
MOREMAJORUM13
Revenir en haut Aller en bas
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4859
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: 109e RI   Mer 25 Mar 2009 - 15:26

Bonjour,

Je ne sais pas si JP Raver sera intéressé par votre proposition, mais moi je le suis!

Cordialement
Eric DENIS

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Ravery
Invité



MessageSujet: 109e RI   Jeu 26 Mar 2009 - 8:56

Bonjour,

Merci pour votre proposition de me faire passer une copie du JMO de la 47e DI. J'accepte volontiers. Je participerai bien entendu aux frais.

Jean-Pierre Ravery
Revenir en haut Aller en bas
asiate
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: 109e RI   Mar 21 Avr 2009 - 23:33

Bonsoir
Le 2 juin, le 109e RI est transporté par route en direction de Roye depuis la Lorraine, après un passage par la région de Fleury, afin de monter en ligne comme renfort, face à la poche de Péronne. Il n'en aura pas le temps...
Le 5 juin, le régiment s'installe sur la ligne Beuvraignes - Crapeaumesnil au sud de Roye, en liaison à l'ouest avec le 44e RI et à l'est avec la 7e DIC.
Le 7 juin à partir de 7 heures du matin, le contact est établi avec les Allemands qui perdent à cette occasion un char détruit par le tir d'un canon de 25, plusieurs autres vont suivre dans la journée... Vers 9 heures débute l'attaque de la ligne tenue par le 109e RI, qui commence par un bombardement en règle des positions françaises. Sans entrer dans la vicissitude des opérations, le régiment se bat bec et ongle pour garder des positions, parfois perdues puis reprises, qu'il parvient à maintenir malgré un adversaire très mordant. Le 8 juin, en début de nuit, à 21h00, il reçoit l'ordre de se replier dans la région de Rouvillers - Cressensac par Conchy-les-Pots, Cuvilly, Belloy et Moyenneville. Il n'est pas fait mention dans l'historique régimentaire des deux hommes dont vous parlez plus haut. Au terme d'une retraite épuisante ponctuée de combat d'arrière garde, seuls 400 hommes parviennent en Dordogne, en unité constituée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc Pil
Invité



MessageSujet: Re: 109e RI   Mer 6 Mai 2009 - 23:28

Bonsoir

Je vous invite à consulter notre site :



Vous y trouverez un extrait de l'historique

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Marc Pil
Invité



MessageSujet: Re: 109e RI   Mer 6 Mai 2009 - 23:34

Bonsoir

L'adresse du site a disparu affraid

recherchez dans google le site l'oise 1939-1945

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
herve7
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 529
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: 109e RI   Jeu 7 Mai 2009 - 7:58

Bonjour,

Je suis également intéressé par ce JMO, contactez-moi en MP de façon à ce que je puisse vous donner mon adresse mail.
Merci d'avance, cordialement, Hervé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4879
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 109e RI   Jeu 8 Avr 2010 - 21:52

Bonsoir,

voici une carte avec les emplacements des bataillon du 109ème RI lors de la bataille de Crapeaumesnil.



Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4879
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 109e RI   Mer 30 Juin 2010 - 22:21

Bonsoir

Le 5 juin, le 2ème bataillon du 109ème régiment d'Infanterie prend position au sud de Crapeaumesnil. La 6ème Compagnie est en flèche. Le groupe franc a pour mission de défendre la sortie sud du village. . L'organisation du secteur est vivement poussée. La nuit se passe sans incident.
Le lendemain, le 7 juin, la 29ème Division qui défend un peu plus au nord Roye, Roiglise et Verpillères, est violemment attaquée et bousculée. Roye et les deux villages flambent. Les défenseurs de Crapeaumesnil se trouvent maintenant en première ligne.
Vers 11 heures un violent bombardement s'abat sur la position. Une trentaine de chars ennemis débouchent de Verpillères, à présent occupé par les Allemands et progressent en direction de Crapeaumesnil. Du village de Verpillères, embusquée dans le clocher et dans les maisons l'infanterie ennemie fait pleuvoir une grêle de balles sur les fantassins du 109ème qui ripostent. L'artillerie allemande et l'artillerie française se livrent un duel furieux. Les tanks se sont arrêtés dans un repli de terrain, hors de portée des canons de 25 et arrosent nos lignes d'obus et de rafales de mitrailleuses.
Vers 16h30 l'aviation ennemie apparaît et bombarde le secteur. Des camions allemands débouchent de Verpillères et débarquent des fantassins qui progressent vers nos positions, tandis que d'autres troupes sortant des lisières ouest du village d'Amy se lancent à l'attaque. Les officiers, à cheval, encouragent leurs hommes. Un feu violent d'armes automatiques brise net la tentative ennemie.
Vers 19h00 des chars ennemis parviennent à progresser sur le flanc droit de la 6ème Compagnie. Ils précèdent l'infanterie qui s'infiltre, utilisant tous les cheminements. La 6ème Compagnie ne possède plus que deux mitrailleuses. Le canon de 25 et les autres armes automatiques ont été anéantis par le bombardement. Le groupe franc du 2ème Bataillon reçoit l'ordre de se porter à la droite du dispositif pour stopper l'avance ennemie qui devient dangereuse.
L'ordre est immédiatement exécuté. Pris sous un feu violent le groupe franc subit des pertes sévères. Il ouvre un feu d'enfer et stoppe l'attaque qui ne progresse plus.
A la tombé de la nuit, le bombardement redouble. Toutes les liaisons sont coupées. Des renforts allemands amenés par camions attaquent le village par le nord et l'est. Accompagnés d'éléments motorisés, les fantassins ennemis progressent dans les luzernes et les blés. L'obscurité permet mal de les distinguer.
Malgré un feu violent, la section qui défend l'entrée nord du village est submergée. L’ennemi s'engouffre dans la rue principale. On se bat de maison à maison. On se fusille à bout portant. Sous le flot ennemi les quelques combattants survivants ne peuvent tenir longtemps. Ils reçoivent l'ordre de se replier. Le groupe franc est chargé de couvrir le décrochage. Il ne compte plus que 13 hommes dont 6 blessés qui continuent à combattre. Il est près de 22h00. Le groupe franc va être encerclé.
Il forme le carré. Les blessés sont placés au centre. Debout, le fusil-mitrailleur sous le bras, les soldats ODOT et DELUNSCH exécutent à bout portant des tirs de fauchage. La retraite commence.
L'ennemi crie "Rendez-vous". Pour toute réponse les fusils-mitrailleurs tirent en rafales. Chaque haie, chaque obstacle est défendu avec acharnement pour permettre le passage des blessés. Gêné par l'obscurité, trompé par la vigueur de la résistance, l'ennemi finit par s'arrêter. Le groupe franc atteint enfin le Bois des Loges où se trouve le poste de commandement du bataillon. Pas une arme, pas un blessé du groupe franc n'est resté aux mains de l'ennemi. Quelques heures plus tard, les survivants du groupe franc et ce qui reste de la 6ème Compagnie prennent position face à l'ennemi au Buvier. Toute la journée du 8 est calme. L'ennemi n'attaque plus. Le soir, à 22h30, l'ordre arrive de se replier sur pont-Saint-Maxence.
Toute la nuit et toute la journée du 9, le groupe franc recule avec le bataillon, harcelé par les blindés ennemis qu'il écarte de sa route à coups de fusils-mitrailleurs. A 17h00, quand il arrive à la rivière, les ponts ont sauté. L'Oise est franchie à la nage. Les blessés traversent en barque.
Depuis 48 heures les hommes ont marché et se sont battus. Ce groupe franc a complètement rempli sa mission.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
BRETTE C
Invité



MessageSujet: Témoignages   Dim 10 Juil 2011 - 12:13

Mon père Marius BRETTE se trouvait dans ce secteur les 6 et 7 juin 1940 (Roye, Verpillère). Il relate sommairement ces ombats. Il devait faire partie de ce Groupe Franc...
Il tenait un carnet. J'ai tanscris et commenté dans un ouvrage "Marius BRETTE, une vie, une guerre...) Il est mort en 1967 en revivant cette période dans son délire...
Ce document est publé par le CREMAT. Musée Alice Taverne 42820 AMBIERLE.
A obtenu la Croix de guerre avec étioile de bronze "... Malgré de lourdes pertes  les 7 et 8 juin 1940 a repoussé toutes les attaquesennemies et gardé intégralement  la position qui lui avait été confié"
Revenir en haut Aller en bas
 
109e RI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Infanterie :: Par N° de RI-
Sauter vers: