Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Organisation du Génie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patrice
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Organisation du Génie   Lun 12 Jan 2009 - 13:55

Bonjour à tous,

Je connais le site et le forum de longue date, mais je m'étais toujours contenté de le consulter, ce qui explique ma non-inscription jusqu'à présent...

Ma question concerne le génie, non pas dans le détail de ses unités, mais dans ses organismes centraux. Est-ce que quelqu'un sait comment il était organisé ? Est-ce qu'il y avait un état-major du Génie ou équivalent ? Il y avait notamment une Section Technique du Génie. Elle fournissait des plans-types de casemates et autres blockhaus pour faire face à l'anarchie qui régnait en la matière, mais j'imagine que ce n'était pas sa seule fonction. Quelle différence avec la Section Technique des Fortifications ? Quelle est son articulation avec la CORF ?

Est-ce que vous connaissez un site ou un ouvrage qui traite ce sujet ?

Merci d'avance !

Patrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: petite aide   Jeu 26 Fév 2009 - 21:13

le forum est un un peu un dédale, on ne tombe sur ce fil resté à l'écart qu'en entrant par "Armée de Terre 1940" Arrow Suspect Question

à defaut de préciser le champ de compétences de chacun, on peut au moins citer
Inspection Générale du Génie
Direction de Service du Génie
Section d'Experimentation du Materiel du Génie
Direction du Matériel & Section d'Etudes du Matériel du Génie
Inspection des Travaux du Génie à l'Interieur
Commission d'Experience du Génie
Section Technique
Section d'Etudes du Camouflage
Commandement Superieur des Depôts de Sapeurs-Mineurs et Pontonniers & Inspection du Matériel du Génie

certains de ces organismes ont des equivalents pour la branche des Transmissions et des Chemins de Fer, il y'a aussi différents commandements de spécialités, des etablissements centraux etc

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrice
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Organisation du Génie   Jeu 26 Fév 2009 - 21:23

J'ai justement reçu une réponse sur un autre forum, même si je n'en attendais pas tant....
Je la livre ici pour en faire profiter tout le monde :
-----------------

Avant tout, la distinction est à faire. La STG touche uniquement aux compétences techniques du génie. La CORF est interarmes, chargée de l’organisation des régions fortifiées au point de vue stratégique, avec les outils de la fortification conçu soit par la STG ou des officiers subalternes du génie d’organes locaux du génie.

Dans le langage BTP de nos jours, nous pourrions même résumer que les commissions de la CORF et de CDF sont les maîtres d’ouvrage de la fortification, qui ont organisés sa forme générale et ses tracés.

La STG correspondrait au bureau d’études qui s’est chargée de l’élaboration des cahiers des charges.

Les Directions des Travaux et ses chefferies assuraient la maîtrise d’œuvre du chantier.

Dans ce sens, les choses se compliqueront à la disparition de la CORF. Les maîtres d’ouvrages sont alors les Commandants des Régions Fortifiées. Les préconisations de la STG ne seront alors plus aussi suivies sauf dans la RFM ; ce fut plus particulièrement vrai dans le Nord et la Sarre. La maîtrise d’œuvre restera néanmoins Direction des Travaux, mais avec les exigences du nouveau Maître d’ouvrage.


1. La STG

La STG est créée le 1er mars 1886 pour remplacer le dépôt des fortifications. Je passerais très rapidement l’historique ancien ; Il est reproché à ce dépôt de faire traîner les choses en longueur… Ce dépôt après avoir essuyé sa part de reproches dans le désastre de 1870 ne participa pas à l’élaboration du système Séré de Rivières.

La STG dépendait directement du ministère de la guerre (4ème Direction, génie). Ces études et missions devaient donc être directement confiées soient par le ministre, soient par la Directeur du Génie. La STG n’est qu’un organe d’étude, sans qu’il lui soit confié d’organes d’exécutions. Elles sera néanmoins active ; 60 tonnes de règlement, instructions et notices techniques.

Entres autres missions (notices, instructions et règlements de l’arme du génie), sa mission touchant à la fortification : « rechercher des modifications à apporter dans la forme et l’aménagement des ouvrages et moyens de défenses pour mettre la fortification à hauteur des progrès réalisés dans l’artillerie, dans la technique industrielle et dans la technique de guerre de siège ».

Pour remplir sa mission, elle est subdivisée :
- Secrétariat
- Etudes spéciales de projets et types de fortifications et de constructions militaires, instructions techniques, examens des travaux techniques des officiers, etc.
- Reconnaissances et renseignements,
- Cuirassements,
- Appareils d’éclairages électrique et de télégraphie des places de guerre,
- Etudes diverses demandées par le directeur du génie,
- Dessinateurs, atelier de photographie,
- Ecritures et conservations des archives des fortifications,
- Bibliothèque provenant du dépôt de fortifications

Son effectif est de 17 à 21 dans les années 1920, 26 environs jusqu’en 1935, 32 en 1936, 24 officiers en 1939.

En 1928, la STG prendra le relais de la CORF pour déterminer plus précisément l’organisation des constructions sommairement établie par la CORF.

« L’action de la STG fut particulièrement remarquable dans le domaine de la fortification (études sur les bétonnages, mise au point de la casemate de flanquement dite de Bourges). Elle pris une part importante dans l’étude des cuirassements auxquels ses officiers firent accomplir des progrès considérables. Après la Grande guerre, la STG poursuivie les études et expériences sur la résistance du béton aux bombardements aériens, sur celle des embrasures cuirassées, sur la ventilation et la lutte contre les gaz. »

2. Les organes du Génie

La STG participe aux diverses commissions. Cela complique d’ailleurs la compréhension du rôle de la STG. Les commissions sont très nombreuses et j’ignore encore l’organigramme, et les remaniements fréquents n’aident pas à le tenter sur la simple foie de ma biblio.
- Inspections générales techniques des travaux du génie (Annexe STG années 1920),
- Service des cuirassements (Annexe STG années 1920),
- Service des matériels de la fortification (rattaché à la STG en 1928, disparition 1936),
- Service électrique de la direction du matériel de fortification (disparition 1936),
- Service électromécanique du génie (créé par la fusion des deux précédent en 1936 et dépendant de la Direction du matériel du Génie qui semble indépendante),
- Direction du matériel du Génie suscité,
- Comité technique du Génie
- Inspection générale du Génie
-


2.1. Service du Matériel de la Fortification

Créé le 11 février 1928, le service travaillait en liaison étroite avec la section technique de l’artillerie et se transforma en Service électromécanique du Génie en 1935 par sa fusion avec le service électrique de la Direction du matériel du génie.



2.2. Direction des Travaux du Génie et Chefferies

Créée en 1927 par le Ministre Painlevé, elle est chargée de la conception de détail des constructions demandées par la CORF dans leurs secteurs géographiques.

Elles réceptionnent à partir de 1927 les instructions détaillées de la CORF, les plans types qu’elle a établie, les avants projets des régions fortifiées, les notices et instructions de la STG leurs permettant ainsi de procéder aux avants projets d’ouvrages.

La chefferie est chargée de la conception et des dessins d’un ouvrages ou d’une casemate. Elle présentait ses travaux à la CORF, qui les remettaient à la STG, puis à L’ITTF. Les différents organes ayant validé les plans, elle était chargée de l’acquisition des terrains, les déboisements, la préparation et la passation des marchés, la conduites et la surveillance des travaux.

Alors qu’elle est sous les ordres de la Direction du Génie, la direction des travaux passe en 1935, sous les ordres des régions militaires. Dès lors, chacune élabore sa fortification dans son coin sans coordination. Les plans type de la STG ne sont alors plus systématiquement suivis.

Ce service devaient effectuer à peu près les même missions que sous la période CORF, à l’exception des marchés.

2.3. Inspection Technique des Travaux de Fortification

Créée en 1927 par le Ministre Painlevé. Son rôle est d’étudier « l’adéquation des matériels avec leurs formes techniques de la fortification.


2.4. Inspection générale du Génie et des fortifications

Créée en 1921, elle coiffa le comité technique du Génie. Elle devint en 1935 l’inspection générale du Génie et des fortifications chargée de documenter le chef d’état-major général, vice-président du conseil supérieur de la guerre sur toutes les questions de fortification et d’organisation défensive des frontières.

Cette inspection publia en mars 1938 un état des fortifications construites. Ce rapport et la mobilisation de 1938 donneront au commandement conscience de l’anarchie de la fortification légère et redonnera un élan aux plans type de la STG. La Commission d’Etude des Zones Fortifiées voit d’ailleurs naissance suite à ce rapport.


3. Sources

Nicole SALAT, Les archives du Génie ou la mémoire d’un service, Revue historique des armées, Numéros spécial « Le Génie », Septembre 2001.
Ministère de la Défense, Etat-Major de m’armée de Terre, service historique, Inventaire de la série V, sous série 2V, section technique du génie.
Jean-Yves Marie et Alain Hohnadel, Hommes et ouvrages de la Ligne Maginot (début du tome 1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Organisation du Génie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Organisation du Génie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Organisation Musicale
» Organisation semaine : planning
» SONDAGE organisation du classeur
» L'Organisation des Nations Unies - L'ONU
» Organisation du territoire chez le chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Génie-
Sauter vers: