Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Sabordage de la flotte à Toulon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4985
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Sabordage de la flotte à Toulon   Mar 29 Nov 2016 - 19:30

Bonjour,

Bien que dépassant la période qui nous occupe, ce film propose de belles images de notre flotte de 1940 :

https://www.youtube.com/watch?v=nGuhto8qiEY

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Sabordage de la flotte à Toulon   Mar 29 Nov 2016 - 20:10

Bonsoir,

A la 45ème minutes jusqu'à la 50e, les vues des différents bâtiments coulés ne correspondent pas au sabordage mais aux épaves lors de la Libération. Les torpilleurs et contre-torpilleurs sont vus échoués à Brégaillon où sont rassemblés les épaves après renflouements. Plus loin, les dernières images, très tremblotantes,  sont prises après le sabordage.
Il existe auprès des Bundersarchiv des films de bonne qualité car les Allemands avaient déployé sur place des PK (compagnies de propagande) car ils comptaient tirer un gros avantage de propagande sur la prise des navires intacts. Luce a aussi dans ses archives, au moins un film pris fin novembre - début décembre 1942.
@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Sabordage de la flotte à Toulon   Mar 29 Nov 2016 - 22:04

Je suis d'accord avec Capu rossu; j'ajouterais deux observations sur ce film par ailleurs très bien fait , on voit plusieurs fois la silhouette du Richelieu qui n'a rien à faire là puisqu'il était à Dakar; et j'ai relevé une erreur il est indiqué dans le film que deux sous-marins se sont fait interner en Espagne, il n'y en a eu qu'un l'Iris, le second le Glorieux a rejoint l'Afrique du Nord tout comme le Casabianca et le Marsouin.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Sabordage de la flotte à Toulon   Lun 27 Nov 2017 - 9:02

Il y a 75 ans aujourd'hui, la flotte française se sabordait à Toulon  Sad

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2304
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Sabordage de la flotte à Toulon   Lun 27 Nov 2017 - 19:06

Bonsoir à tous,

Témoignage de monsieur Jean-Louis Vuitton, dans le quotidien local, "Le Progrès", du 27 novembre 2017, en région de Champagnole ...

Ce monsieur est entré à l'école des mousses mécaniciens de Saint-Mandrier en 1942.
"J'ai commencé le 1er octobre au matin, affecté au groupe fondeurs-mouleurs, nommé tout de suite chef d'équipe. A l'époque, je touchais 20 francs par semaine, moins 10 alloués aux cigarettes", se souvient Jean-Louis Vuitton qui à peine deux mois plus tard va vivre un évènement qui restera à jamais gravé dans sa mémoire. "Arrive le 27 novembre 1942. Trois heures du matin, je suis de surveillance dans la chambrée, à cause principalement de chapardages. Il y a 45 hamacs de chaque côté. Tout à coup j'entends des rafales de mitrailleuses. Je pense tout de suite au débarquement et je m'apprête à aller réveiller mon copain Pierrot. Je vois alors sortir quatre torpilleurs, puis deux sous-marins. Ensuite ce sont plusieurs parachutes qui descendent. En fait ce sont des mines magnétiques que les Allemands mouillaient pour bloquer la passe. Deux autres sous-marins se sont sabordés et les équipages venus à terre sont désarmés par l'ennemi. Ensuite, ce ne sont qu'explosions, rafales, coups de canons. Toute la flotte s'est sabordée. 90 unités inutilisables, puis l'incendie des citernes de carburant. Pendant huit jours nous n'avons pas vu le soleil, puis nous avons regagné nos foyers, en premier en zone libre, puis en zone occupée. Je suis rentré à Champagnole le 5 décembre de cette même année" raconte Jean-Louis Vuitton qui entrera dans la résistance en 1943. Une autre page de la carrière de combattant épris de liberté commence."

Monsieur Vuitton, maquisard, vivra la bataille de Foncine, la libération de Mouthe et de Pontarlier. Il intègrera le 18ème RTS en janvier 1945. Il partira ensuite deux ans en Indochine.

Bien cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sabordage de la flotte à Toulon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sabordage de la flotte à Toulon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les cours de mécano / apprentis mécaniciens de la flotte
» Toulon
» Article sur un supposé ovni à Toulon?
» Une pepiniere de Catholiques actifs, le Diocese de Toulon, grace a Mgr Rey
» WILLAUMEZ,Jean Baptiste Philibert,Vice- amiral et comte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La Marine Nationale française de 1919 à 1940 :: MNF40-
Sauter vers: