Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 La SNCF met des archives en libre accès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fabi1
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 508
Age : 31
Localisation : Marne
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: La SNCF met des archives en libre accès    Dim 23 Oct 2016 - 18:06

http://sncfopenarchives.minit-l.com

Il y aura forcement de la matière sur les guerres voire celle qui nous interesse particulièrement.

Bon surf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ERIK B
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: La SNCF met des archives en libre accès    Lun 24 Oct 2016 - 21:21

Bonsoir,

Je suis réservé sur cette nouvelle car de tout temps la SNCF a joué pour elle-même et sa gloire. Je retiens le souvenir d’un ancien du 8e Cuir au moment de l’entrée en guerre de la France. Pour mémoire, les employés de la SNCF n’étaient pas mobilisables car leurs fonctions (du conducteur de train au vendeur de ticket) étaient indispensables au bon fonctionnement du pays. On rêve !
L’action se situe Gare du Nord. Les familles accompagnent les mobilisés pour un dernier « au revoir » à un fils, à un mari ou à un Papa qui sera pour certains le dernier car mort au combat sur la Sarre ou dans les Corps Francs. En parallèle, de « bons fonctionnaires » de la SNCF contrôlaient avec un zèle appuyé et exemplaire, si les visiteurs avaient bien leur ticket de quai (pour mémoire au plus jeune, ce ticket a existé jusqu’au début des années 70). Cet ancien en a gardé un profond dégoût devant leur manque d’humanité et de sens commun.

Bonne soirée,
Cordialement,
Erik B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5221
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: La SNCF met des archives en libre accès    Lun 24 Oct 2016 - 22:46

ERIK B a écrit:
Pour mémoire, les employés de la SNCF n’étaient pas mobilisables car leurs fonctions (du conducteur de train au vendeur de ticket) étaient indispensables au bon fonctionnement du pays.

Bonsoir,

Je me permets de corriger :

Les personnels du service auxiliaire ou des 1re et deuxième réserves du service armé peuvent être mobilisés au titre des formations spéciales, en l’occurrence les Sections militaires de chemins de fer de campagne ; ils sont alors placés en affectation spéciale, tout comme les personnels de la Trésorerie ou de la Poste aux Armées, les formations spéciales de Télégraphie militaire, le corps des Sapeurs forestiers, les Douaniers, etc.

Les personnels de la SNCF forment également une partie des personnels des formations du génie (voie normale et voie étroite).

Les autres personnels font éventuellement partie d'une catégorie pouvant être placée en affectation spéciale pour un à trois mois, affectation dont la prolongation peut être prononcée en cas de besoins justifiés.

Les textes précisent ainsi :

Citation :
Agents de la Société nationale des chemins de fer, des réseaux de l'Algérie et de la Corse, agents des réseaux secondaires d'intérêt général et des voies ferrées d'intérêt local, comptant deux ans de service au moins dans les chemins de fer, à l'exception des officiers de réserve qui ne sont pas placés dans la position hors cadres, des réservistes des régiments du génie (service des chemins de fer) et des pilotes aviateurs;

1re catégorie :
a) Personnel de direction d'inspection et de contrôle; b) agents du mouvement; c) agents chargés de la conduite des engins de traction, de l'entretien et de la réparation du matériel roulant: d) agents chargés de l'entretien et de la réparation des voies, des appareils de signalisation et des installations fixes.

2e catégorie :
a) Agents de manutention ; b) manœuvres non spécialisés; c) agents des bureaux

Pour la première catégorie, tous les personnels des réserves (service armé et service auxiliaire) peuvent être placés en affectation spéciale.
Pour la deuxième catégorie, les personnels appartenant aux plus jeunes classes de la première réserve ne peuvent être placés en affectation spéciale.

D'autre part, les transports de mobilisation et de concentration ont effectivement une importance stratégique, ce qui explique probablement qu'un grand nombre des personnels de la SNCF aient été placés en affectation spéciale au moins initialement.

Qu'il y ait des abus ensuite, c'est très probable, mais ce fut très loin d'être l'apanage des agents de la SNCF.

Cordialement,

DH




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabi1
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 508
Age : 31
Localisation : Marne
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: La SNCF met des archives en libre accès    Lun 24 Oct 2016 - 23:56

Salut.
Quelle autre maison ne joue pas pour elle même pour sa gloire?
C'est sur qu'il ne faut pas compter trouver dans ce pot pourri le détail des factures de certains trains... qui si il n'avaient pas été facturés auraient paru aux mêmes personnes voire à plus, encore plus scandaleux.

Incroyable que 70/80ans plus tard on boycotte, on dénigre encore pour ce qui a pu se passer alors, du fait historique...à l'anecdotique...
Causant la rancoeur de l'ancien combattant... toute aussi navrante!
Ce n'est sûrement pas en période de mobilisation qu'il faut perturber en quoi que ce soit l'étonnante (et fragile) horlogerie du chemin de fer... au risque de faire un coup similaire à celui du fiasco dans les usines d'armement... une belle désorganisation. Pourtant sur plus de 500000 agents d'alors, un quart environ sera rappelé aux armées ! (Merci Didier pour ces riches précisions)

Dans cette anecdote donc... Ca reste des salariés qui font leur travail habituel... alors il y a l'attitude et la manière... mais en principe ce n'est pas aux exécutants de prendre la décision "d'ouvrir les tourniquets" pour etre anachronique ou mieux... de décider de faire une "grève de la pince" de circonstance... en ce jour de fête qui n'en est pas un! J'ose penser que malgré le ticket à s'acquitter, qui du reste effectivement ne surprenait pas grand monde, ca devait être une sacrée cohue quand même sur les quais... Le plus amusant c'est que le bon citoyen qui paye son ticket est toujours déçu de ne pas avoir fraudé lorsqu'il s'aperçoit qu'il n'a finalement pas été contrôlé ! Bref ca aurait marmonné quand même sur ce quai en cas d'absence des "minus à pinces" dans l'idée du fier cuir.

En fait c'est un mépris ordinaire pour ce que l'on peut probablement appeler des planqués. Le comble c'est qu'il aurait préféré les voir se tourner les pouces (non, surtout ne pas les voir en fait) "ces fénéants"... au mieux les savoir enkakifiés pour partir comme lui aux frontières, que ca leur fasse les pieds à partager son fier devoir et il ne le sait pas encore, peut être son malheur. -.-

(La SNCF quant à elle n'a alors que moins de 2ans d'existence et même 80ans après les pratiques sont toujours aussi variables qu'il y a de régions historiques et géographiques... pas dit que ce qui se soit passé à la Gare du Nord ait été systématique ailleurs, ni même y ait persisté les heures et jours suivants qui sait !
et les cheminots ne sont à aucun moment des fonctionnaires... et eux aussi restant à l'arrière avaient probablement un proche mobilisé... et même certains y laisserons la vie en service par fait de guerre.

À Bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ERIK B
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: La SNCF met des archives en libre accès    Mar 25 Oct 2016 - 6:56

Bonjour,
Merci à DH pour ce complément d'informations très utiles.
Pour faire suite au témoignage précédent, je souhaite contrebalancer l’image donnée par le fait qu’entre le 20 mai et les attaques allemandes des 5 et 9 juin, un travail fantastique a été mené pour amener à pied d’œuvre par le rail les divisions (hommes et matériels) qui ont reconstitué le front sur la Somme et l’Aisne. Ce travail a été fait le plus souvent sous la menace de l’aviation allemande et de nombreux cheminots y ont laissé leur vie.
Il y a quelques années Monsieur Pierre Thomas a évoqué cela dans son livre « Des trains contre des Panzer. » Hommage et rappel !
Bonne journée,
Erik B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La SNCF met des archives en libre accès
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cantine et libre accès à tous les enfants
» Cantine et libre accès à tous les enfants (2)
» Médicaments en libre accès
» [Info] Sefer Yetsirah et Sefer Ha Bahir en libre accès sur internet.
» Archives complètes de UFO UpDates mailing list en téléchargement libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Autres approches de 1940 :: Pour élargir le thème... :: Médias-
Sauter vers: