Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Communication artillerie-avion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romogolus
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Localisation : À droite au fond, puis à gauche et encore à gauche
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Communication artillerie-avion   Jeu 20 Oct 2016 - 12:48

Bonjour à tous,

Dans le Vade-mecum des officiers d’artillerie des groupes armés des matériels de 75, 105 ou 155 de 1936, je lis :
Citation :
le groupement est normalement le seul correspondant de l’avion
Par quel(s) moyen(s) était assurée cette correspondance ? Les postes R11 ? Dans les TEG du site ATF 40 je n'ai vu aucun matériel susceptible de permettre une communication de l'artillerie vers l'avion ! Cela était-il envisagé ou tout devait passer par les FACA/DC ?
Ou est-ce moi qui comprend mal le terme "correspondant" ?

Cordi@lement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5378
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Jeu 20 Oct 2016 - 12:51

La majorité des communications est censée se faire par panneaux. Il y a un sujet assez développé ici :

http://atf40.forumculture.net/t8068-les-liaisons-entre-troupes-au-sol-et-arme-aerienne-en-1940

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romogolus
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Localisation : À droite au fond, puis à gauche et encore à gauche
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Jeu 20 Oct 2016 - 18:05

Bonjour,

Merci beaucoup. Je dois avouer que j'avais totalement occulter la communication par panneaux dans un sombre recoin de mon esprit tortueux et je pensais plus à un matériel radiophonique à l'étude...
Je vais lire avec un intérêt certain ce fil.

Cordi@lement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Jeu 20 Oct 2016 - 20:04

Bonsoir,

par contre pour les liaisons avion vers l'artillerie les postes R11 étaient bien les correspondants des postes E31 bis et E34 équipant les avions.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Romogolus
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Localisation : À droite au fond, puis à gauche et encore à gauche
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Jeu 20 Oct 2016 - 20:21

Bonsoir,

Merci pour ce complément, mais quid du postes ER40A, testés sur les autogires (et les ballons ?), que l'artillerie réclamait à grands cris ? Correspondait-il également au R11, ou fallait-il un autre type de poste ?

Cordi@lement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Jeu 20 Oct 2016 - 21:57

Bonsoir,

vous trouverez toutes vos réponses dans le futur livre de Aimé SALLES : Les matériels de transmissions de 1900 à 1940.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Romogolus
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Localisation : À droite au fond, puis à gauche et encore à gauche
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Ven 21 Oct 2016 - 10:15

Bonjour,

Je viens d'avoir l'idée de regarder le tome 2 du livre d'O. Bellec sur les uniformes français de 1940. Il donne les gammes de longueurs d'onde des deux postes :

  • R 11 : de 100 à 1 000 m
  • ER 40A : de 4 à 5 m

Il y a donc incompatibilité. Mais je n'ai pas vu d'ER 40A dans les TEG de RATTT, ni celle des compagnies de sapeurs radiotélégraphistes de la DLM ou du CA... Seulement des R 15 tout aussi incompatibles (12 < lambda < 3 000 m). Cela sème un peu plus le trouble  scratch dans mon esprit.
Par contre, d'après le PDF d'ATF 40, la compagnie de sapeurs radiotélégraphistes d'une DI possède deux "ER 40" pour la communication avec les ballons. Ne s'agit-il plutôt pas d'ER 40A ?

Je vais quand même continuer à chercher study ... sinon j'aurai toujours une idée de cadeau Rolling Eyes.

Cordi@lement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5378
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Ven 21 Oct 2016 - 17:17

Je vais essayer de répondre à vos interrogations, ou du moins à ce que je crois en avoir compris :

Les compagnies radio des GU mettent en oeuvre les réseaux internes à ces GU.

Pour ce qui est du niveau Corps d'Armée :

- un réseau de commandement de l'infanterie
- un réseau de commandement de l'artillerie
- un réseau de communication avec les détachements de découverte du GR...

Concrètement, par exemple, pour le réseau de l'infanterie : 
- un ER13 fonctionne au PC du CA
- un ER13 fonctionne au PC de DI

Ces postes appartiennent tous à la compagnie radio de CA. En d'autres termes, l'échelon supérieur (ici le CA) fournit le matériel et le personnel pour assurer la liaison radio avec les échelons qui lui sont subordonnés (ici les DI).

Dans le réseau de l'infanterie, on inclut en principe un poste ER13 placé au PC des FA.
A son tour le PC des FA assure les liaisons avec les unités aériennes par des moyens propres aux forces aériennes.

Il n'y a donc pas de liaison prévue directement avec les avions.
Il y a par contre des postes prévus pour l'écoute aérienne, R11 et R15, que le CA répartira selon les besoins. La réponse se fera par panneaux !

Pour la compagnie de radio de DI, les postes ER40 sont prévus pour assurer la liaison entre le ballon d'observation et le sol. Soit un poste dans le ballon, et un poste au sol ! Il y a ensuite une liaison grâce à deux ER12 entre le sol et le PC de la DI.

Je n'ai jamais trouvé d'indication précise quant aux modèles exacts d'ER40 distribués. Donc ER40 ou ER40 artillerie... je ne sais pas !

Cordialement,
DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romogolus
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Localisation : À droite au fond, puis à gauche et encore à gauche
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Sam 22 Oct 2016 - 14:39

Bonjour,

Merci pour ces explications qui confirment ce que j'avais cru comprendre. Si je penchais pour un ER 40A dans les ballons, même s'il a l'air un peu plus lourd que l'ER 40, c'est certes parce que je l'ai lu dans l'ouvrage d'O. Bellec que j'ai cité, mais aussi parce qu'un essai de ce poste a été fait sur autogire LeO C-30 (ou Avro C.30A ?) en 1937. De mémoire, il me semble que ce fut concluant et que le poste fut monté. Mais bon, si on me démontre que je me trompe, j'admettrai que ce n'était pas ça.

Me restera à comprendre comment auraient correspondu les artilleurs avec leurs autogires, si on les leur avaient cédées avant la guerre ou si cette dernière leur avait laissé le temps de mettre en place les choses... si toutefois les premiers enseignements du conflit ne les avaient pas refroidis.

J'attends désormais d'avoir accès à ma documentation, parce que certaines de mes questions reposent sur des souvenirs que je préfère vérifier.

Cordi@lement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Sam 22 Oct 2016 - 17:57

Bonjour

les références de l'ER 40 sont :

- ER 40 modèle 1935 et 1936 pour l'infanterie
- ER 40 modèle 1937 pour l'artillerie

Les liaisons avec un autogire en vue directe était de 10 km

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Louis Martel
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 550
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Dim 23 Oct 2016 - 8:56

Bonjour

Je pense qu'il faut replacer la question la "communication artillerie-avion" et du rôle de l'ER40 pour les "observatoires volants" dans le cadre des projets de création d'une aviation d'observation d'artillerie porté par le Général Condé et présenté en août 1939 après plusieurs années de discussion avec l'Armée de l'Air (voir Dutailly Les problèmes de l'Armée de terre française, p163 à 166).

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romogolus
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Localisation : À droite au fond, puis à gauche et encore à gauche
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Mer 26 Oct 2016 - 13:17

Bonjour,

Louis Martel a écrit:
Bonjour

Je pense qu'il faut replacer la question la "communication artillerie-avion" et du rôle de l'ER40 pour les "observatoires volants" dans le cadre des projets de création d'une aviation d'observation d'artillerie porté par le Général Condé et présenté en août 1939 après plusieurs années de discussion avec l'Armée de l'Air (voir Dutailly Les problèmes de l'Armée de terre française, p163 à 166).

Cordialement

Effectivement, mais il y a un léger soucis. Les essai radio, sans doute avec le E34 au début puis l'ER 40 "spécial autogyre" à partir de 1937, ont toujours donné de très bon résultats, voire même au-delà des espérances ! Il n'y a que pour 1939 où j'ai trouvé deux bémols :
- des observateurs parfois insuffisamment formés à l'utilisation de ce poste ;
- l'alimentation par batterie parfois déficiente.

Malgré ces bons résultats, il semble, qu'au printemps 1940, l'installation de l'ER 40 "spécial autogyre" ne fut pas envisagée de façon permanente par l'Artillerie qui demandait à ce qu'elle soit prévue mais que les accessoires soient livrés démontés ! Décision qui me parait d'autant plus surprenante que les pilotes ont pointé le fait de ne pas être suffisamment bien prévenu en cas d'attaque, lors des manœuvres de 1939 et que l'on connaissait le danger que pouvait représenter les Messerschmitt Bf 109 E pour les avions d'observation.

En ce qui concerne la communication avec le sol, je comprends qu'il y avait un autre ER 40 à terre car les rapports que j'ai pu voir sous-entendent que les alertes d'attaque aérienne étaient transmises par radio.

Cordi@lement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5378
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Mer 26 Oct 2016 - 13:42

Bonjour,

Si l'on se réfère au fonctionnement des liaisons avec les ballons d'observation, les liaisons ER40 se font poste à poste, donc il y a bien un poste au sol.

La transmission vers le réseau de commandement se fait ensuite par ER12.

Cf ci-dessus,

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romogolus
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Localisation : À droite au fond, puis à gauche et encore à gauche
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Jeu 27 Oct 2016 - 13:17

Bonjour,

M'oui, pourquoi pas... sauf que l'autogire n'est pas amenée être le remplaçant du ballon...  bom En fait, il remplit certaines des missions confiées l'avion et d'autres du ballon : c'est un moyen complémentaire et intermédiaire. Mais, si je suis bien l'origine du débat, la création d'une aviation d'artillerie découlerait du fait que les artilleurs jugent qu'ils ne bénéficient pas d'assez de missions "avion". Donc l'autogire remplacerait davantage l'avion que le ballon ; en tout cas les essais de juin 1939 à la Perthe me semblent bien avoir eu lieu pour trouver l'appareil, avion léger ou autogire, de l'aviation d'artillerie (discussions commencées au printemps, selon le Col (Cne à l'époque) Lacroix du ministère de l'Air, ex-aérostier et titulaire du brevet de pilote d'autogire n°2).

Si j'ai bien compris et retenu mes récentes lectures, l'interlocuteur privilégié de l'avion est le groupement et le non le PC de l'AD ou de l'ALCA, les groupes pouvant également "suivre les débats" grâce à un de leurs R11, voire devenir les interlocuteurs de l'avion dans certaines conditions.  scratch Il me parait donc logique de penser qu'il en soit de même pour l'autogire. Dans ces conditions, il aurait donc fallut affecter au moins un ER 40 "spécial autogyre" (donc Mle 1937 ?) dans les régiments d'artillerie, voir un par groupe pour le cas où.

Question Du coup, sait-on dans quelle(s) mesure ou proportions l'ER 40 Mle 1937 allait être distribué dans l'artillerie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5378
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Jeu 27 Oct 2016 - 21:33

Bonsoir,

Est-ce que vous pourriez préciser ce que sont vos "récentes lectures" ?

---

En 1940, les liaisons radioaériennes se font théoriquement comme suit :

"Les postes terrestres communiquent avec l'avion par panneaux, sauf les postes d'AL et d'ALVF qui communiquent par TSF."

(De l' "AL" il faut exclure l'artillerie lourde divisionnaire.)

Les groupes d'AL disposent, sauf erreur, d'ER10.

Les règles d'emploi distinguent le cas où l'observateur en avion dispose d'un poste uniquement émetteur, et celui où il dispose d'un poste émetteur récepteur.

L'interlocuteur normal de l'avion pour le réglage des tirs est le groupe.

DH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romogolus
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Localisation : À droite au fond, puis à gauche et encore à gauche
Date d'inscription : 24/10/2015

MessageSujet: Re: Communication artillerie-avion   Ven 28 Oct 2016 - 14:29

Bonjour,

Mes "récentes lectures" sont :

  • Instruction sur la liaison et les transmissions en campagne (1ère partie) , Imprimerie Nationale,1936
  • Vade-mecum des officiers d’artillerie des groupes armés des matériels de 75, 105 ou 155, 1936
  • Emploi des Armes tome VI Forces aériennes et défense contre aéronef, École d’application d’artillerie, 1936,
  • Les forces aériennes dans la bataille terrestre 1° partie, cours d’aéronautique, École Supérieure de Guerre ,1936

Je n'ai pas fini d'exploiter les deux derniers ouvrages study et je compte également regarder le Règlement de manoeuvre de l'aviation de 1937 ainsi qu'un ouvrage sur les transmissions dont je dois retrouver les références (ce doit être un édité pour les élèves de l'Écoles d'application d'artillerie en 1936), à moins que je ne trouve plus récent.

Quant à mes informations sur les autogyres, je les tiens du livre de Jacques Moulin, Les autogires LeO C.30 et C.301, publiés aux éditions Lela Presse en 2003 et de documents d'archives disponibles depuis cette page : http://lesailesdelaterre.free.fr/lesailesdelaterre/autogires.html, du site Les ailes de la terre.

Merci pour les précision sur l'artillerie lourde, ça me sera utile.

Cordi@lement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opolangi.over-blog.com/
 
Communication artillerie-avion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2010: Le 25/05 vers 15h40 - avion de chasse sur lunel
» Identification uniforme second empire artillerie?
» Communication extraterrestre : la méthode du sémaphore
» Comment être en communication avec nos guides spirtuels ?
» L'avion???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Matériels divers-
Sauter vers: