Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Secteurs de Défense du Littoral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 764
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Secteurs de Défense du Littoral   Ven 09 Sep 2016, 22:53

Bonsoir,

A la déclaration de guerre en septembre 1939, une des missions confiées aux amiraux commandant les théâtres couvrant les côtes françaises et la défense contre des troupes ennemies débarquant ou venant de débarquer.
Diverses unités de l'Armée leurs sont spécialement affectées et vont constituer les Secteurs de Défense du Littoral.
Voici un aperçu de ces secteurs entre le 15 octobre 1939 et le 10 juin 1940.



Situation au 15 octobre 1939 et évolution jusqu’au 10 juin 1940
 
 
Zone du commandement de l’Amiral Nord (de la frontière belge à Granville)
 
Secteur de Défense du Littoral de Dunkerque et Boulogne sur Mer :
(Nota : pour secteur de défense du littoral, la situation est donnée après l’arrivée des renforts ordonnés par le Message 1806/8/11)
- Organe de Commandement A (Dunkerque),
- V/208e RI déployé à Dunkerque,
- VII/208e RI déployé à Dunkerque,
- VI/248e RI déployé à Dunkerque,
- IV/310e RI déployé  Dunkerque,
- V/310e RI déployé à Dunkerque,
- VI/310e RI déployé à Boulogne sur Mer,
- VII/310e RI déployé à Dunkerque,
- 341e RI déployé à Dunkerque,
- 201e Cie de Mitrailleuses de Position du 208e RI déployée à Dunkerque,
- 202e Cie de Mitrailleuses de Position du 208e RI déployée à Dunkerque,
- 203e Cie de Mitrailleuses de Position du 208e RI déployé à Boulogne sur Mer,
- EM de Groupement d’Artillerie (Dunkerque),
- 11e Groupe du 10e RA (75 hippomobile) déployé à Dunkerque,
- 11e Groupe du 22e RA (75 hippomobile) déployé à Dunkerque,
- 11e Groupe du 27e RA (75 hippomobile) déployé à Dunkerque,
- 6e Groupe du 262e RAL (155 C - P.) déployé à Dunkerque,
- 51e Bie du 51e RA (155 CP) déployé à Dunkerque,
- 52e Bie du 51e RA (75 P) déployé à Dunkerque,
- Eléments d’artillerie divers (antichars, de circonstance,…) déployés à Petite-Scynthe,
- 41e Escadron (motorisé) du 12e Chasseurs,
- Cie Automobile de Transport 395/1 détachée à la 53e DI,
- Cie Automobile de Transport 396/1 (Dunkerque),
- Cie Automobile de Transport 397/1 moins la 1ère Section (Dunkerque),
- Cie de Sapeurs Mineurs L 1 (Dunkerque),
- Cie de Sapeurs Mineurs L 2 (Dunkerque).
(Effectif approximatif : 13850 hommes)
 
Création de la 68e Division d’Infanterie
Le 1er décembre 1939, le Secteur de Défense de Dunkerque – Boulogne sur Mer devient le Groupement Littoral Nord (général Tancé).
Changement principal par rapport au Secteur de Défense de Dunkerque – Boulogne sur Mer, le regroupement de l’artillerie en deux Groupements :
- Groupement d’Artillerie Légère n° 89 formé à partir des 11e Groupes des 10e, 22e et 27e RA,
- Groupement d’Artillerie Lourde n° 89 formé à partir des 6e Groupe du 262 RAL et des 51e et 52e Bie du 15e RA.
Son existence est éphémère puisqu’il est transformé le 16 janvier en 68e Division d’Infanterie, général Beaufrère.
Cette division est constituée par les unités suivantes provenant du Groupement Littoral Nord :
- le 224e RI formé par regroupement des V/208e RI, VII/208e RI et VI/248e RI,
- le 225e RI formé par regroupements des IV/310e RI, V/310e RI et VII/310e RI,
- le 341e RI,
- le 89e RAD (hippomobile) ex Groupement d’Artillerie Légère n° 89,
- le 289e RALD (porté) ex Groupement d’Artillerie Lourde n° 89,
- Compagnies de Sapeurs-Mineurs 68/1 et 68/2 ex Compagnies de Sapeurs-Mineurs L1 et L2,
- Compagnie Fil 68/81ex Compagnie Télégraphique,
- Escadron moto du 59e GRDI ex 41e Escadron moto du 12e Chasseurs.
(Le reste des unités de la 68e DI provient de divers dépôts de l’intérieur.)
 
Les unités du Groupement Littoral Nord non endivisionnées au sein de la 68e DI restent subordonnées à l’Amiral Nord et vont participer à la défense de Dunkerque, Calais et Boulogne sur Mer
 
Secteur de Défense du Littoral du Havre:
- Organe de Commandement B (La Hève)
- IV/239e RI déployé à Bénouville,
- V/239e RI déployé à La Hève,
- 204e Cie de Mitrailleuses de Position du 239e RI déployée à Dieppe et Fécamp,
- 51e Bie du 11e RA (75 R) déployée à Sallenelles.
(Effectif approximatif : 2100 hommes)
 
Secteur de Défense du Littoral de Cherbourg :
- Organe de Commandement C (Cherbourg),
- IV/208e RI déployé à Octeville,
- V/208e RI déployé à Le Vast,
- 205e Cie de Mitrailleuses de Position du 208e RI déployée à Cherbourg,
- 206e Cie de Mitrailleuses de Position du 208e RI déployée à Saint-Waast et Réville,
- 41e Escadron du 1er Chasseurs déployé à Farmeville,
- 1ère Section de la Cie Automobile de Transport 397/1 (Brix).
(Effectif approximatif : 2340 hommes)
 
Suite à l’encerclement de Dunkerque et l’interruption des communications filaires avec le PC de l’Amiral Nord à Dunkerque, les Secteurs du Havre et de Cherbourg passe sous le commandement du Préfet Maritime de la Ière Région à Cherbourg.
 
Zone du commandement de l’Amiral Ouest (de Cancale à la frontière espagnole)
 
Secteur de Défense du Littoral de Brest :
- Organe de Commandement D (Brest),
- IV/248e RI déployé à Ouessant et au Conquet,
- V/248e RI déployé presqu’île de Crozon,
- VI/248e RI déployé à Brest,
- 207e Cie de Mitrailleuses de Position du 248e RI déployée à Ouessant et au Conquet,
- 208e Cie de Mitrailleuses de Position du 248e RI déployée presqu’île de Crozon,
- Détachement d’artillerie d’Ouessant,
- 11e Groupe du 10e RA (75 mm) déployé à Brest et au Conquet,
- Compagnie du Génie L 3 à Brest.
(Sur le plan des effectifs, la situation est bonne avec 80% des officiers, 100% des sous-officiers et 97% des hommes de troupe pour un effectif théorique de 100 officiers, 350 sous-officiers et 3500 hommes de troupe.
Par contre la dotation en matériel est insuffisante. Il manque 2/3 des havresacs, 1300 grandes couvertures, 50% des jumelles. Les hommes n’ont qu’un seul jeu de linge et pas de toile de tente. Le matériel de TSF, d’optique et de signalisation est insuffisant et en mauvais état).
 
Par Message 1806/8/11 de Amirauté Française le Préfet Maritime de la IIe Région reçoit l’ordre d’envoyer sur Dunkerque un bataillon de la défense du Littoral et un groupe d’artillerie hippomobile. Le VI/248e RI et le 11e Groupe du 10e RA sont prélevés au Secteur de Défense du Littoral de Brest qui est réorganisé comme suit par la Note 491 F.M.F 3 du 14 novembre 1939 :
- Organe de Commandement D (Brest)
- IV/248e RI déployé à Brest, Ouessant et au Conquet,
- V/248e RI déployé à Brest et presqu’île de Crozon,
- 207e Cie de Mitrailleuses de Position du 248e RI déployée au Conquet,
- 208e Cie de Mitrailleuses de Position du 248e RI déployée presqu’île de Crozon,
- Détachement d’artillerie d’Ouessant,
- Compagnie du Génie L 3 à Brest.
(Les effectifs sont ramenés à 50 officiers, 200 sous-officiers et 2000 hommes de troupes.)
 
Secteur de Défense du Littoral de Lorient :
- Organe de Commandement E (Vanne),
- IV/265e RI déployé à Belle Ile,
- V/265e RI déployé à Quimperlé et Groix,
- 209e Cie de Mitrailleuses de Position du 265e RI déployée à Belle Ile,
- 210e Cie de Mitrailleuses de Position du 265e RI déployée à Quimperlé et Groix,
- 211e Cie de Mitrailleuses de Position du 265e RI déployée à Quiberon e au Fort de l’Eve,
- 51e Bie du 355e RA (75) déployée à Hennebont,
- 41e Escadron du 19e Dragons déployé à Ploermeur.
(Sur le plan des effectifs, la situation est bonne avec 90% des officiers, 80% des sous-officiers et 95% des hommes de troupe pour un effectif théorique de 70 officiers, 300 sous-officiers et 2200 hommes de troupe.
Par contre la dotation en matériel est insuffisante. Il manque une couverture par homme, des toiles de tente, des vestes, 50% du linge de corps, des havresacs, des souliers et des télémètres.)
 
Secteur de Défense du Littoral de Rochefort :
- Organe de Commandement F (Rochefort),
- IV/344e RI déployé dans les îles de Ré et d'Oléron et à La Pallice,
- IV/257e RI déployé à Lesparre, Le Verdon et Bayonne,
- 212e Cie de Mitrailleuses de Position du 344e RI déployée dans l'île de Ré,
- 213e Cie de Mitrailleuses de Position du 344e RI déployée dans l'île d'Oléron,
- 214e Cie de Mitrailleuses de Position du 257e RI déployée à Lesparre et au Verdon,
- Cie de Sapeurs-Mineurs L 6 à Rochefort.
(Sur le plan des effectifs, la situation est bonne puisqu'on décompte 90% des officiers et sous-officiers et 100% des hommes de troupe pour un effectif théorique de 70 officiers, 250 sous-officiers et 2200 homes de troupe.
Par contre la dotation en matériel est insuffisante. Il manque une couverture par homme, des toiles de tente, des vestes (remplacées par de mauvais chandails), 50% du linge de corps, des havresacs, des télémètres et les mortiers de 60 du IV/257.)
 
Par Note 685 F.M.F. 3 du 9 décembre 1939, l'Amiral de la Flotte, estimant qu’un débarquement ennemi sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique était improbable, classe les unités de défense des côtes situées dans la zone de commandement de l’Amiral Ouest en trois catégories :
- catégorie A :
Unités dont le maintien dans les secteurs de défense du littoral n'offrant pas un intérêt majeur et pouvant être remises à la disposition de l'Armée dès qu'elle le jugerait nécessaire :
- IV 239e RI du secteur du Havre versé à la Réserve Générale dans la Zone d’Etapes du G.Q.G.
- 51e Bie du 11e RA du secteur du Havre remise à la disposition de l’Armée,
- IV/208e RI du secteur de Cherbourg,
- V/248e RI et Cie de Sapeurs-Mineurs L 3 du secteur de Brest. Départ vers la Zone des Armées le 2 janvier 1940,
- V/265e RI et 51e Bie du 355e RA du secteur de Lorient. Départ vers la Zone des Armées le 2 janvier 1940,
- 41e Escadron du 19e Dragons remis à la disposition de l’Armée le 19 décembre 1940.
- IV/344e RI et la Cie de Sapeurs-Mineurs L 6 du secteur de Rochefort. Départ vers la Zone des Armées le 28 décembre 1939 pour être versé à la Réserve Générale dans la Zone d’Etapes du G.Q.G.
 
- Les IV/208e RI, V/248e RI et V/265e RI constituent la 272e Demi-Brigade d’Infanterie (lieutenant-colonel Lemistre) placée en Réserve Générale mais détachée au Groupement Littoral Nord, elle y est encore en mai 1940 et sera placé pour emploi aux ordres de la 68e DI.
 
- catégorie B :
Unités dont le maintien provisoire présente un certain intérêt soit pour une surveillance renforcée des côtes soit pour le maintien de l'ordre :  
- IV/248e RI du secteur de Brest envoyé au Havre par Message 1405/16/5 de l’Amirauté,
- IV/265e RI du secteur de Lorient mis à la disposition du Général Gouverneur Militaire de Paris par Message 1350/16/5 de Amirauté,
- IV/257e RI et Organe de Commandement F du secteur de Rochefort mis à la disposition du Général Gouverneur Militaire de Paris par Message 1350/16/5 de Amirauté.
- catégorie C :
Unités dont le maintien s'impose pour des raisons permanentes de surveillance et de police côtière : les autres unités.
 
Zone du commandement de la IIIe Région (Méditerranée)
 
Secteur de Défense du Littoral de Marseille :
- Organe de Commandement G (Marseille) :
- IV/281e RI déployé à Sète et Port Vendres,
- V/RICM déployé à Fos sur Mer, Martigues et La Ciotat,
- 215e Cie de Mitrailleuses de Position du 225e RI déployée à Martigues et Fos sur Mer,
- Compagnie de Transports Automobile 399/15 (Marseille)
(Effectifs : 60 officiers, 250 sous-officiers et 2000 hommes)
 
Secteur de Défense du Littoral de Toulon :
- Organe de Commandement H (Toulon),
- IV/RICM déployé à Toulon et Porquerolles,
- IV/203e RI déployé à Saint Tropez et Saint Raphaël,
- V/203e RI déployé à Bandol et Sanary,
- 54e RIC déployé à Hyères, La Londe les Maures et Bormes les Mimosas,
- 217e Cie de Mitrailleuses de Position du 203e RI déployée à Hyéres et Le Lavandou,
- 41e Escadron du 10e Dragons déployé à Saint Tropez et Cavalaire,
- Groupe d’Artillerie de Position n° 10 du 157e RAP déployé dans les forts de Toulon,
- 12e Groupe du 363e RA (porté) déployé à Toulon et Hyères,
- Compagnie de Sapeurs-Mineurs L 5.
(Effectifs : 200 officiers, 850 sous-officiers et 6500 hommes)
 
Secteur de Défense du Littoral de Nice :
- Organe de Commandement I (Nice),
- 255e RI déployé à Antibes et Cannes,
- 341e RI déployé à Monaco, Nice et Sait Laurent du Var,
- 216e Cie de Mitrailleuses de Position du 203e RI déployée à Monaco, Nice et Saint Laurent du Var,
- 218e Cie de Mitrailleuses de Position du 203e RI déployée à Antibes e Cannes,
- 42e Escadron du 10e Dragons déployé à Biot,
- Etat-major du Groupement d’Artillerie (Vallauris),
- 11e Groupe du 363e Régiment d’Artillerie (75 P) déployé à Antibes et Saint Laurent du Var,
- 11e Groupe du 54e RA (75 hippo) déployé au Cannet et à Mandelieu,
- 6e Groupe du 262e RA (155 C – P) déployé à Valbonne,
- Cie de Transport 398/15 (Mougins)
- Compagnie de Sapeurs-Mineurs L 4 (Vallauris).
(Effectifs : 250 officiers, 1000 sous-officiers et 8000 hommes).
 
Secteur de Défense du Littoral de la Corse :
- QG du Commandement Supérieur de défese (Ajaccio)
- Organe de Commandement J (Ajaccio),
- Organe de Commandement K (Bonifacio),
- Equipages d’Ouvrages de Porto-Vecchio,
- Equipages d’Ouvrages de Bonifacio,
- 173e Demi-Brigade d’Infanterie Alpine (3 Btns) déployée à Corte et Bastia,
- 363e Demi-Brigade d’Infanterie Alpine (4Btns) déployée à Lévie, Sartène et Bonifacio,
- IV/28e RTT déployé à Ajaccio,
- IV/7e RTM déployé à Ajaccio,
- IV/373e RI déployé à Bastia,
- V/373e RI déployé à Bastia,
- VI/273e RI déployé à Cervione,
- VII/373e RI déployé à Ajaccio,
- VIII/373e RI déployé à Aleria,
- IX/373e RI déployé à Calvi,
- X/373e RI déployé à Bonifacio,
- Cie d’Infanterie Légère déployée à Porto-Vecchio,
- 92e RAM (Corte) :   - 1e Groupe (75 M et 65 M) déployé à Corte, Bastia et Bonifacio,
                             - 2e Groupe (75 P) déployé à Ajaccio, Corte et Aleria,
                             - 51e Bie (155 C – P) déployée à Ajaccio,
                             - 52e Bie (position) déployée à Bonifacio,
- Cie de GRM motorisée déployée à Ajaccio,
- Escadron de Mitrailleuse et de Canons Antichars déployé à Ajaccio,
- S’y ajoutent des formations et services (Sapeurs-Mineurs, Cies Auto, Cies Muletières, Transmissions, Section Vétérinaire, Groupe Sanitaire, Section de Ravitaillement, etc…
(Effectif approximatif : 600 officiers, 2500 sous-officiers et 20.000 hommes)
 
Au moment de l’alerte de novembre le 341e RI, l’Etat-major du Groupement d’Artillerie et le 6e Groupe du 262e RA sont prélevés sur le Secteur de Nice pour être envoyé au Secteur de Dunkerque. Ils quittent la Côte d’Azur le 12 novembre.
En compensation les IV/203e et V/203e RI sont transférés du Secteur de Toulon au Secteur de Nice.
La nouvelle répartition de ces deux secteurs devient :
 
Secteur de Défense du Littoral de Toulon :
- Organe de Commandement H (Toulon),
- IV/RICM déployé à Sanary sur Mer, Bandol et Toulon,
- 54e RIC déployé à Hyères, Cap Bénat, Saint Raphaël, Saint Tropez, Ile de Porquerolles, Ile de Port Cros et Ile du Levant,
- 217e Cie de Mitrailleuses de Position du 203e RI déployée à Hyéres et Le Lavandou,
- 41e Escadron du 10e Dragons déployé à Saint Tropez et Cavalaire,
- Groupe d’Artillerie de Position n° 10 du 157e RAP déployé dans les forts de Toulon,
- 12e Groupe du 363e RA (porté) déployé à Toulon et Hyères,
- Compagnie de Sapeurs-Mineurs L 5.
(Effectifs : 150 officiers, 600 sous-officiers et 5000 hommes)
 
Secteur de Défense du Littoral de Nice :
- Organe de Commandement I (Nice),
- 255e RI déployé à Antibes et Cannes,
- IV/203e RI déployé à Nice et Villefranche sur Mer,
- V/203e RI déployé à Nice et Villefranche sur Mer,
- 216e Cie de Mitrailleuses de Position du 203e RI déployée à Monaco, Nice et Saint Laurent du Var,
- 218e Cie de Mitrailleuses de Position du 203e RI déployée à Antibes e Cannes,
- 42e Escadron du 10e Dragons déployé à Biot,
- Etat-major du Groupement d’Artillerie (Vallauris),
- 11e Groupe du 363e Régiment d’Artillerie (75 P) déployé à Antibes et Saint Laurent du Var,
- 11e Groupe du 54e RA (75 hippo) déployé au Cannet et à Mandelieu,
- Cie de Transport 398/15 (Mougins)
- Compagnie de Sapeurs-Mineurs L 4 (Vallauris).
(Effectifs : 200 officiers, 750 sous-officiers et 6000 hommes).
 
Par Note 685 F.M.F. 3 du 9 décembre 1939, l'Amiral de la Flotte, estimant qu’un débarquement ennemi sur les côtes de la Méditerranée était improbable suite à la neutralité de l'Italie, classe les unités de défense des côtes situées dans la zone de commandement de l’Amiral Ouest en trois catégories :
- catégorie A :
Unités dont le maintien dans les secteurs de défense du littoral n'offrant pas un intérêt majeur et pouvant être remises à la disposition de l'Armée dès qu'elle le jugerait nécessaire :
- IV/7e RTM. Est ramené sur le Continent entre le 23 et le 30 décembre.
- une des deux DBIA de Corse. La 173e DBIA est ramené sur le Continent entre le 23 et le 30 décembre.
- 12e Groupe du 363e RA. Ce groupe quitte Toulon dans les jours qui suivent,
- Cie de Sapeurs-Mineurs L 5
- catégorie B :
Unités dont le maintien provisoire présente un certain intérêt soit pour une surveillance renforcée des côtes soit pour le maintien de l'ordre :  
- IV/RICM. Est envoyé en Corse en mai 1940,
- 255e RI,
- IV/28e RTT,
- une des deux DBIA de Corse,
-11e Groupe du 54e RA.
- catégorie C :
Unités dont le maintien s'impose pour des raisons permanentes de surveillance et de police côtière : les autres unités.
 
A ces premiers mouvements s’ajoutent l’envoi en Corse en mai 1940 du V/RICM et la dissolution le 6 avril du IV/363e DBIA et le remise à disposition de l’Armée des 41e et 42e Escadrons du 10e Dragons en février.
 
Au 10 juin 1940, les trois secteurs sont composés des :
 
Secteur de Défense du Littoral de Marseille :
- Organe de Commandement G (Marseille) :
- IV/281e RI,
- un bataillon de tirailleurs sénégalais,
- 215e Cie de Mitrailleuses de Position du 225e RI déployée à Martigues et Fos sur Mer,
- 14e et 15e Bataillons de Douaniers
 
Secteur de Défense du Littoral de Toulon :
- Organe de Commandement H (Toulon),
- 54e RIC,
- 217e Cie de Mitrailleuses de Position du 203e RI,
- Groupe d’Artillerie de Position n° 10 du 157e RAP déployé dans les forts de Toulon,
- une demi-compagnie du Génie.
- des éléments du 13e Bataillon de Douaniers
 
Secteur de Défense du Littoral de Nice :
- Organe de Commandement I (Nice),
- 255e RI déployé à Antibes et Cannes,
- 216e Cie de Mitrailleuses de Position du 203e RI,
- 218e Cie de Mitrailleuses de Position du 203e RI,
- 11e Groupe du 363e Régiment d’Artillerie (75 P),
- 11e Groupe du 54e RA (75 hippo) moins une batterie,
- 6e Groupe du 262e RA (155 C – P) déployé à Valbonne,
- une demi-compagnie du Génie
- des éléments du 13e Bataillon de Douaniers
 
Secteur de Défense du Littoral de la Corse :
- QG du Commandement Supérieur de défese (Ajaccio)
- Organe de Commandement J (Ajaccio),
- Organe de Commandement K (Bonifacio),
- Equipages d’Ouvrages de Porto-Vecchio,
- Equipages d’Ouvrages de Bonifacio,
- 363e Demi-Brigade d’Infanterie Alpine (3Btns),
- IV/RICM,
- V/RICM,
- IV/28e RTT déployé à Ajaccio,
- IV/373e RI déployé à Bastia,
- V/373e RI déployé à Bastia,
- VI/273e RI déployé à Cervione,
- VII/373e RI déployé à Ajaccio,
- VIII/373e RI déployé à Aleria,
- IX/373e RI déployé à Calvi,
- X/373e RI déployé à Bonifacio,
- Cie d’Infanterie Légère déployée à Porto-Vecchio,
- 92e RAM (Corte) :  - 1e Groupe (75 M et 65 M) déployé à Corte, Bastia et Bonifacio,
                             - 2e Groupe (75 P) déployé à Ajaccio, Corte et Aleria,
                             - 51e Bie (155 C – P) déployée à Ajaccio,
                             - 52e Bie (position) déployée à Bonifacio,
- Cie de GRM motorisée déployée à Ajaccio,
- Escadron de Mitrailleuse et de Canons Antichars déployé à Ajaccio,
- S’y ajoutent des formations et services (Sapeurs-Mineurs, Cies Auto, Cies Muletières, Transmissions, Section Vétérinaire, Groupe Sanitaire, Section de Ravitaillement, etc…
 
En outre le Préfet Maritime a à sa disposition deux compagnies automobiles de transport et un groupe d’artillerie de position.

Cette synthèse a été élaborée à partir des informations données par les ouvrages du SHM rédigés sous la direction du capitaine de vaisseau Caroff : Forces Maritimes du Nord, Forces Maritimes de l'Ouest et Théâtre Méditerranéen.

@+
Alain


Dernière édition par Capu Rossu le Sam 10 Sep 2016, 00:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5361
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Secteurs de Défense du Littoral   Ven 09 Sep 2016, 23:00

Merci de cette synthèse.

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Secteurs de Défense du Littoral   Sam 10 Sep 2016, 10:53

Bonjour à tous,

je tiens à remercier et à féliciter Capu Rossu pour ce sujet largement détaillé et très instructif.

Je n'ai pas encore fini de le lire mais je me permets une question concernant le 363 RALCP :

-   11e Groupe du 363e Régiment d’Artillerie (75 P) déployé à Antibes et Saint Laurent du Var : Secteur de Défense du Littoral de Nice
-   12e Groupe du 363e RA (porté) déployé à Toulon et Hyères : Secteur de Défense du Littoral de Toulon


C'est au sujet de son armement car selon certaines sources, cette unité serait dotée de 155C17 (régiment d'artillerie lourde à courte portée si je ne me trompe pas). Je serai heureux d'avoir une confirmation sur le matériel utilisé, si cela est possible.

Sinon, encore bravo pour cette synthèse très élaborée.

Cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas T.
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 303
Age : 43
Localisation : Manche
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Secteurs de Défense du Littoral   Sam 10 Sep 2016, 11:40

Bonjour,

Kauffer, dans son "Historiques de l'artillerie française" renseigne sur la composition du 363e régiment d'artillerie lourde portée :

Ier et IIe groupes équipés de 155C porté,

XIe, XIIe et XIIe groupes équipés de 75 porté.

Pour le XIIIe groupe, l'auteur indique qu'il entre dans la composition du groupement d'artillerie n°92 (avec le XI/2e RAC et les batteries 51 et 52 du 2e RAC).

Cordialement,
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 1969
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Secteurs de Défense du Littoral   Sam 10 Sep 2016, 15:10

merci beaucoup Alain, 

d'autant plus que c'est quelque chose que je voulais faire depuis très longtemps, vous épargnez mon temps et mon effort, 
il y'a beaucoup plus de choses sur l'Armée finalement dans ce livre sur la Marine du Capitaine Caroff que j'avais déjà vu cité

j'apprends que nous avions des troupes déployées à Monaco  Shocked   première nouvelle, donc en plus de Andorre et nos 150 Gendarmes l'Armée Française était aussi à Monaco en 1939-1940 outre sa compagnie de Carabiniers recrutés parmi les anciens militaires Français

pour compléter certaines unités de soutien juste mentionnées pour la Corse celle-ci avait fait l'objet d'un développement à part où on peut les retrouver
http://atf40.forumculture.net/t1818-organigramme-de-la-defense-de-la-corse-1939-1940

pour la 215ème Compagnie de Mitrailleuses de Position du littoral Méditerranéen c'est plus logiquement le 255ème RI Provençal-Azuréen auquel elle est rattachée qu'une coquille de Caroff a transformé en 225ème RI de Dunkerque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Secteurs de Défense du Littoral   Sam 10 Sep 2016, 17:22

Bonjour,

je remercie Nicolas T d'avoir éclairer ma lanterne en ce qui concerne le 363° RALCP.

Effectivement, maintenant, je comprend mieux l'organisation de cette unité, merci beaucoup.

J'ai encore une question pour Capu Rossu.

Dans le cadre du Détachement d'armée des Pyrénées, pour la défense du littoral au niveau de Port-Vendres / Collioure (Pyrénées-Orientales), il existe le IV/281° RI et une compagnie de mitrailleuses (13.2 mm) basée à Port-Vendres.

Je n'ai pas réussi à déterminer l'origine de cette compagnie de mitrailleuses.

Merci d'avance si vous avez cette information et encore merci à Capu Rossu.

Cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5361
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Secteurs de Défense du Littoral   Sam 10 Sep 2016, 17:32

Le calibre oriente vers la Défense Aérienne du Territoire.

Ici, il s'agit de la compagnie de mitrailleuse de DAT 2/XVI (XVI désigne la région militaire).

Elle est à 2 sections de mitrailleuses de 13,2.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 1969
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Secteurs de Défense du Littoral   Sam 10 Sep 2016, 17:59

tout à fait, c'était bien identifié ici dans le fil sur les Pyrénées
http://atf40.forumculture.net/t6365-detachement-d-armee-des-pyrenees
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Secteurs de Défense du Littoral   Sam 10 Sep 2016, 19:01

Bonjour à tous,

je remercie dhouliez et Loïc Lillian.

Mais je m'en veux d'avoir posé la question car la réponse était effectivement déjà sur le forum, mea culpa Embarassed, en plus sur un sujet que je connaissais.

Néanmoins, merci encore pour vos réponses, cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Secteurs de Défense du Littoral   Mar 13 Sep 2016, 17:06

Bonsoir

Merci à Capu ROSSU

Depuis fort longtemps j'avais pas mal de questions à poser sur les secteurs de défense du littoral..

A première vue, le présent travail va me faire avancer.

A bientôt sur ce fil dés que j'aurais décortiqué cet ensemble de données.

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Secteurs de Défense du Littoral   Sam 01 Oct 2016, 20:40

Bonsoir

Pour le secteur défensif du littoral de Nice trois généraux se succéderont à sa tête:

Du 02/09/39 au 30/11/39 le général de brigade de la 2eme section LACOMBE Louis Frédéric
Du 01/12/39 au 05/04/40 le général de brigade des troupes coloniales ARNOULD Eugène Charles Henri
Du 06/05/40 au 10/07/40 le général de brigade à titre temporaire de la 2eme section HUBERT BRIERRE Albert Charles.

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Secteurs de Défense du Littoral   Sam 01 Oct 2016, 20:49

Bonsoir

Pour le groupement littoral Nord, c'est le général de division TENCE Julien Maurice qui en prend le commandement du 27/11/39 au 27/12/39. C'est le général de brigade des troupes coloniales BEAUFRERE Maurice Fredériic Gaetan qui lui succède (précédemment celui ci était commandant de l'infanterie du GLN depuis le 01/12/39). le 14/01/40 il prendra le commandement de la 68eme division d'infanterie  issue du GLN.

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Secteurs de Défense du Littoral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ovni militaire, base, secret défense, sécurité nationale
» La Tour Generali, tour écologique à la Défense
» Un Mc Do sans Big-Mac ni Royal-Cheese à la Défense
» Une association de défense contre le pillage archéologique
» Un Groenlandais tue un narval à double défense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Grandes unités :: SD, SF, DIF, RF et CAF-
Sauter vers: