Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 GBM 117 - La compagnie de mitrailleuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric Klamerek
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 264
Age : 58
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: GBM 117 - La compagnie de mitrailleuses   Jeu 28 Juil 2016 - 0:57

Bonsoir,

Juste à signaler une petite coquille présente page 34 dans le tableau "Munitions de la compagnie de mitrailleuses Hotchkiss" au renvoi "C" :Des " bandes chargeurs souples en toile" de 250 cartouches sont mentionnées pour les Saint-Etienne (mars 1916).


En fait, la bande chargeur souple en toile pour la mitrailleuse Mle 1907 T comporte 300 cartouches.

Certes c'est un détail ...

Bien cordialement

Eric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J.C.L.
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: GBM 117 La Compagnie de mitrailleuses   Jeu 28 Juil 2016 - 8:43

Bonjour et bravo à Éric car en effet, la bande souple de la Saint-Etienne comporte bien 300 cartouches et non 250. C’est peut-être un détail mais important et je présente donc à tous mes excuses pour cette malencontreuse coquille.
J’ai commis cette erreur lors de la transposition du texte initial dans le tableau de la page 34. En effet, François et moi avons toujours jugé préférable de présenter sous la forme de petits tableaux synthétiques, l’essentiel des données numériques concernant le chargement des voitures, ceci afin d’éviter qu’elles soient noyées dans le texte qui au cas particulier prenait beaucoup trop de place. Par ailleurs, ce texte contenait aussi quelques précisions (Cf. dernier paragraphe) plus à leur place dans une étude technique consacrée à la mitrailleuse Saint-Étienne que dans un article consacrée à l’organisation.
Voici donc le Texte initial
Dans les compagnies dotées de mitrailleuses Hotchkiss 1914, désormais majoritaires, chaque voiturette porte-mitrailleuse porte 7 caisses de 12 bandes rigides de 24 cartouches soit 2.016 cartouches et 1 caisse contenant une bande articulée de 250 cartouches soit 2.266 cartouches par voiturette porte-mitrailleuses et donc 18.128 pour la compagnie. En effet, les bandes métalliques rigides ne comptent que 24 cartouches (au lieu de 25 pour la mitrailleuse Mle 1907 T)  et les caisses les contenant, 288. Il faut également tenir compte de l’apparition des bandes chargeurs métalliques articulées de 250 cartouches en plus des bandes chargeurs métalliques rigides de 24 cartouches.
Chaque voiturette porte-munitions porte 12 caisses de 12 bandes rigides de 24 cartouches soit 3.456 cartouches et 2 caisses contenant chacune une bande articulée de 250 cartouches soit 3.956 cartouches par voiturette porte-munitions et donc 31.648 pour la compagnie
Chaque caisson porte dans l’avant-train, en vrac, 308 bandes rigides de 24 cartouches soit 7.392 cartouches et dans l’arrière-train 8 caisses de 12 bandes rigides de 24 cartouches soit 2.304 cartouches et en vrac, 448 bandes rigides de 24 cartouches soit 10.752 cartouches et au total pour le caisson 20.448 cartouches et donc 61.344 pour la compagnie. Avec ses 16 voiturettes et ses 3 caissons, la compagnie de mitrailleuses dispose donc de 111.120 cartouches dont 49.776 à l’échelon et 61.344 au train de combat. Pour mémoire, la compagnie dispose d’un approvisionnement supplémentaire au Parc du corps d’armée (103.680 cartouches) et au Parc d’armée (160.000 cartouches).
Dans les compagnies dotées de mitrailleuses 1907 T, de moins en moins nombreuses, les voiturettes de pièces portent 1.800 cartouches (6 caisses de 12 bandes de 25 pour la pièce n° 1) ou 2.100 cartouches (7 caisses pour la pièce n° 2), chaque voiturette porte-munitions 3.600 (12 caisses) et chaque caisson 21.600 (864 bandes de 25) ou 21.500 (860 bandes de 25) selon qu’il est du modèle 1858 ou du modèle 1827 soit au total pour la compagnie 109.200 ou 108.900 cartouches dont 44.400 à l’échelon et 64.800 ou 64.500 au train de combat selon que le caisson utilisé est du modèle 1858 ou du modèle 1827. Pour mémoire, la compagnie dispose d’un approvisionnement supplémentaire au Parc du corps d’armée (108.000 cartouches) et au Parc d’armée (160.000 cartouches). On notera que la dotation de la section (11.100 cartouches sur les 4 voiturettes et 21.600 cartouches sur le caisson Mle 1858) est conforme à celle donnée dans GBM 107, tableau de la page 20.
D’après le règlement mis à jour en mars 1916 (Règlement sur les sections de mitrailleuses d’infanterie dotées de mitrailleuses Mle 1907 transformées, approuvé par le Ministre de la guerre le 25 novembre 1912, mis à jour le 15 mars 1916, Tome II, Matériel, Paris, Henri Charles-Lavauzelle, Éditeur Militaire, 1916), p.10 et p.68), « une bande-chargeur souple en toile peut, également, être utilisée dans la mitrailleuse Mle 1907 munie d’un barillet, d’un tracteur et d’un arrêt de cartouches spéciaux…Chaque bande souple peut recevoir 300 cartouches », ce qui correspond très exactement à 12 bandes rigides de 25 cartouches, chaque caisse ne contenant donc qu’une seule bande souple. « La bande chargeur souple se loge dans la caisse après avoir retiré les cloisons mobiles formant les 6 cases…La caisse à munitions de Puteaux sera remplacée par extinction par la caisse modèle 1915 ». On notera que le mode de chargement des voiturettes et du caisson décrit dans le règlement ne précise aucunement si certaines caisses contiennent des bandes souples. Par contre, d’après l’ABC du mitrailleur publié et mis à jour en 1917(ROBERT Capitaine : A.B.C. du mitrailleur, mis à jour avec les instructions et règlements les plus récents, 5ème édition, Paris, Imprimerie Langlois, 1917) et donc postérieur au règlement, les voiturettes transporteraient 148 caisses dont 80 contenant des bandes souples (soit 24.000 cartouches) à raison de 4 sur chaque voiturette porte-mitrailleuse (soit 32) et de 6 sur chaque voiturette porte-munitions (soit 48) mais comme indiqué plus avant, pour pouvoir utiliser ces bandes souples, la mitrailleuse Mle 1907 T doit être munie de dispositifs spéciaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
GBM 117 - La compagnie de mitrailleuses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les bienfaits des animaux de compagnie
» Avoir un animal de compagnie: un choix égoïste?
» En 1977, le 30/09 à 21 heures compagnie de Joigny (Champlost Yonne)
» En 1978, le 07/01 à 13 h, compagnie de Château-Salins objets lumineux
» vivisection et procter et gamble agir contre cette compagnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: GBM - Histoire de Guerre, Blindés & Matériel :: La revue et les articles :: Autour des articles ...-
Sauter vers: