Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 effondrement de l armee francaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeanluc4
Invité



MessageSujet: effondrement de l armee francaise   Mer 17 Déc 2008 - 21:58

Bonjour,

Ayant une cassette video sur "l impensable defaite" en 1940 de l armee francaise, Embarassed je souhaite en savoir plus sur les causes et les explications de cet effondrement en 1940 Question .Question:pourquoi la Fance s est-il effondre en tres peu de temps en 1940? Merci de me donner toutes les precisions possibles.
Merci de votre attention ,j espere que vous etes tout aussi interesse de repondre,a Bientot et merci. santa
Revenir en haut Aller en bas
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 815
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: effondrement de l armee francaise   Mer 17 Déc 2008 - 23:15

Selon moi,cet effondrement n'est pas du à un seul facteur,ça serait trop simple.En fait il y a la conjonction de profondes dissensions politiques,une grande partie des mobilisés ne veut pas faire la guerre,alliance des rouges et des" noirs " refus de mourir pour Dantzig, Staline est l'allié de l'Allemagne,les fascistes Français de même......
L'armement moderne ne manque pas forcément ,mais en dépit des avertissements,l'armée est insuffisamment entrainée ,surtout à réagir avec la vivacité de l'éclair,elle sera toujours prise de vitesse par l'allemand.....Très mauvaises transmissions.....beaucoup de généraux sont dépassés,bien qu'avertis par la méthode de combat de la Werhmacht
L'aviation ne posséde aucun système d'alarme rapide ,pas de radars comme les Anglais ou les Allemands,le nombre des pilotes,des mécaniciens et des avions est insuffisant,pour le développement des modèles,la France a entre 6 mois et un an de retard sur l'Allemagne (pour simplifier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 815
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: effondrement de l armee francaise   Mer 17 Déc 2008 - 23:29

Ne pas oublier non plus que c'est un affrontement linéaire et que tout attaquant sait où,quand et comment ,ça sera une victoire de la rapidité,des transmissions autant que des blindés et de l'aviation ainsi que de la technique de l'infanterie allemande par infiltration et camouflage......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanluc4
Invité



MessageSujet: effondrement de l armee francaise   Ven 19 Déc 2008 - 18:53

Merci,
Alfred pour ces details.Les soldats n ont pas pu contrer l armee allemande,se sont-ils sauves lorsqu ils etaient debordes ou ont-ils cheche a resister?Merci pour ces details ,c est pas tres clair la-dessus mais l armee allemande etait sans doute la plus preparee.Merci Alfred et a bientot
Revenir en haut Aller en bas
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 815
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: effondrement de l armee francaise   Dim 21 Déc 2008 - 13:59

D'après les témoignages de mon père qui a vécu cette campagne,il y a eu de tout : de l' héroîsme à la lâcheté en passant par la bêtise la plus phénoménale.Des lieutenants qui se battent devant leurs hommes:l'un était communiste ,l'autre royaliste.....Des hommes de troupe qui refusent d'obéir aux ordres ,insultent le capitaine,avec pour toute sanction d'être transférés des anti-chars à la DCA...... Des colonnes d'artillerie lourdes qui ,au lieu de franchir la Loire avec un superbe matériel,abandonnent tout sur le bord de la route et partent se rendre aux allemands,officiers en tête,incitant au passage les autres troupes à déserter elles aussi......A côté de ceux là,des vétérans de 14 se retranchant derrière des barricades faites de bric et de broc ,sans esprit de recul,des chasseurs à pied ou portés reprennant des villages à la baîonnette ....Des soldats écossais se faisant exterminer par les mitrailleuses allemandes,mais se regroupant et remontant à l'assaut,les yeux en larmes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 815
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: effondrement de l armee francaise   Dim 21 Déc 2008 - 14:03

alfred a écrit:
D'après les témoignages de mon père qui a vécu cette campagne,il y a eu de tout : de l' héroîsme à la lâcheté en passant par la bêtise la plus phénoménale.Des lieutenants qui se battent devant leurs hommes:l'un était communiste ,l'autre royaliste.....Des hommes de troupe qui refusent d'obéir aux ordres ,insultent le capitaine,avec pour toute sanction d'être transférés des anti-chars à la DCA...... Des colonnes d'artillerie lourde qui ,au lieu de franchir la Loire avec un superbe matériel,abandonnent tout sur le bord de la route et partent se rendre aux allemands,officiers en tête,incitant au passage les autres troupes à déserter elles aussi......A côté de ceux là,des vétérans de 14 se retranchant derrière des barricades faites de bric et de broc ,sans esprit de recul,des chasseurs à pied ou portés reprennant des villages à la baîonnette ....Des soldats écossais se faisant exterminer par les mitrailleuses allemandes,mais se regroupant et remontant à l'assaut,les yeux en larmes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: effondrement de l armee francaise   Dim 21 Déc 2008 - 17:08

Je pense que pour une question aussi vaste, il vaudrait mieux s'inscrire (c'est gratuit et on ne reçoit pas de pub), suite à quoi un autre modérateur ou moi-même pourrait déplacer le fil vers la section appropriée du forum où il y aurait peut-être plus de réponses.

Dans les limites étroites d'un seul message, voici quelques éléments de réponse.

1. Les alliés - et pas les seuls Français ! - ont été dominés à plusieurs niveaux différents. Pour commencer, un plan de bataille catastrophique: comme en 1870 et en 1914, les Français sont pris à contre pied par leurs adversaires.

2. Il y a par ailleurs insuffisance du matériel dans certaines catégories clés. Là où des efforts particuliers ont été faits, par exemple les chars, la quantité est au rendez-vous mais des manques criants existent notamment pour la DCA et les transmissions.

3. Même là où la quantité est au rendez-vous, le rendement de ce matériel est souvent inférieur à ce qu'il est dans la Wehrmacht, faute d'une doctrine d'utilisation adéquate.

4. En ce qui concerne le moral des troupes, c'est très inégal. Des trois grandes nations représentées dans ce conflit, les Français ont l'armée où le moral est le plus mauvais, et ce pour trois grandes raisons. La première est qu'ils ont mobilisé le ban et l'arrière-ban, tandis que la B.E.F. ne comprend que des hommes jeunes (l'équivalent de formations d'active ou de réserve A) et que la Wehrmacht est d'une part moins mobilisée que l'armée française et d'autre part engage surtout ses meilleures unités. Deuxième raison: il est difficile de garder le moral quand la guerre semble clairement perdue. Les Allemands subissent le même phénomène début 1945, les Soviétiques en 1941-42, etc. Troisième raison: c'est vrai qu'une fois la défaite patente, beaucoup de Français pensent que la défaite sera un nouveau 1871, encouragés en ce sens par les Allemands qui leurs promettent qu'ils seront vite rapatriés. Mais ça ne veut pas dire que les troupes françaises avaient en général mauvais moral: dans l'ensemble elles se sont battues. Il y a aussi des exemples de troupes qui paniquent chez les Britanniques et les Allemands.

Pour une analyse très lucide, qui embrasse tous les niveaux et qui reste finalement d'actualité, je recommande la lecture du petit livre de Marc Bloch, "L'Etrange Défaite".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 815
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: effondrement de l armee francaise   Dim 21 Déc 2008 - 19:55

Il est vrai que les Anglais n'engagent qu ' environ 300.000 hommes sur le continent,mais parfaitement équipés et totalement motorisés,que les Allemands gagnent la bataille avec seulement 500.000 hommes de réellement engagés hors Luftwaffe.......Quant au reste......réfléchissons qu'une seule division d'infanterie Allemande a été capable de tenir en échec devant Abbeville ce qui restait peut être de meilleur des Britanniques et des Français y compris en blindés.....sans intervention aérienne massive ça a quand même de quoi laisser rêveur......surtout quand aux capacités du haut commandement.Logiquement notre artillerie qui était supérieure aurait du coiffer et rendre impossible le déploiement des 88 utilisés en anti-chars,faute de coordination semble-t-il ça n'a pas été le cas.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: effondrement de l armee francaise   Dim 21 Déc 2008 - 21:45

alfred a écrit:
Il est vrai que les Anglais n'engagent qu ' environ 300.000 hommes sur le continent

420,000 en fait.

alfred a écrit:
Quant au reste......réfléchissons qu'une seule division d'infanterie Allemande a été capable de tenir en échec devant Abbeville ce qui restait peut être de meilleur des Britanniques et des Français y compris en blindés.....

Voire. L'unité qui se défend contre la première attaque, c'est la 2. I.D. (Mot) qui est donc une excellente formation. Face à la 4e DCR et compagnie, c'est une partie de la 57. I.D. et là le résultat est beaucoup moins glorieux: une fois que toute la partie panzerjäger s'est fait tuer sur place, l'infanterie panique face aux "irrésistibles" blindés français et décampe, exactement comme les Français à Sedan. La différence c'est qu'une paire de canons de 88 restent sur place, et que la 4e DCR n'est pas une formation d'élite contrairement aux panzer de Guderian ou au Grossdeutschland, donc cette paire de canons bien décidés suffit à arrêter l'attaque.

Sur les questions de la doctrine et des réflexes conditionnés par icelle, cf. le fil sur les généraux de 1940 avec les remarques de worrywort etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
effondrement de l armee francaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Face cachee de l'armee de Marie
» MOUSTACHE, chien mascotte de la GRANDE ARMEE
» armee napolitaine
» LIVRE DEFENSE NATIONALE IDENTIFICATION ARMEE ALLEMANDE
» La Société Générale prévoit un effondrement économique mondial en 2011-2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Courrier des lecteurs-
Sauter vers: