Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Présentation du Fantôme de [Thomas] Bugeaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fantôme de Bugeaud
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 32
Localisation : Los Angeles
Date d'inscription : 26/06/2016

MessageSujet: Présentation du Fantôme de [Thomas] Bugeaud   Dim 26 Juin 2016 - 13:00

Salut à tous,

Je m'appelle Noël, d'âge 31, habitant à la Californie.

Je suis traducteur du bouquin « Comme Des Lions : le sacrifice héroïque de l'armée française : mai-juin 1940 » par l'écrivain Dominique LORMIER.  Également, je mettrai un effort en traduisant le livre scolaire « De la Manœuvre napoléonienne à l'offensive à outrance : la tactique générale de l'armée française : 1871 à 1914 » par l'historien militaire Dimitry QUELOZ.

Il y avait deux ans quand mon premier livre militaire, en français, a tombé sur les mains.  Voyant celui-ci, je me dis « Merde, je traduirai cet livre en la langue anglaise pour que les Américains aient une éducation au sujet de notre armée aussi bien que son histoire, également ces nuancés. »  Rejetant le BAC de la universitaire à Los Angeles pour que ce objectif soit effectué, il y aura deux ans de ce date qu'on me trouve en état d'ouvrage sur ce projet.

Et pourquoi ? Facile !  Je me souviens les blagues, les conneries, les stupidités des néoconservateurs (faux conservateurs - ils devrait lire les ouvrages de Alain de Benoist) contre nos militaires, et l'on voit « la revanchisme », en brisant ces mythes !  La réalité, on était la seule force qui a pris les mesures nécessaires en combattant la puissante Reich.  Malgré les déploies à mal escient de nos soldats, ils se sont bien battus comme des lions – en utilisant les mots du Generaloberst Walter von Reichenau, commandant de la 6. Armee.

La mission de ma traduction du bouquin de Lormier serait ensuite: Je ajouterai les bas de page jusqu'au bout ces 326 pages, jusqu'à ce que les historiens de la langue anglaise obtiennent une référence de valeur en ayant les noms des chefs lesquels a commandés les unités obscures, puis les moyens à traduire de français à anglais, ensuite les nuancés de nos unités en ses histoires, etc.

Pour moi, quand ces projets seront finir, je espérerai que la Légion étrangère verra en moi un candidat du esprit fort, lequel fait tous que mes chefs me demanderaient.

Et Bugeaud ? Il fut un « bad ass » de l'Armée d'Afrique.

Merci à tous pour vos soutiens.  Ces soldats de la passé, nous souviendrait.  Je ferai ma parte en cet objectif !

Pour la Patrie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leprevot
Caporal ADL
Caporal ADL
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : CH'TI EXPATRIE EN ILE DE FRANCE
Date d'inscription : 10/06/2016

MessageSujet: Re: Présentation du Fantôme de [Thomas] Bugeaud   Dim 26 Juin 2016 - 15:03

Bien venue cher camarade Américain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajtrad
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 433
Age : 49
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 10/09/2015

MessageSujet: Re: Présentation du Fantôme de [Thomas] Bugeaud   Dim 26 Juin 2016 - 17:14

Belle initiative, Fantôme : ainsi, notre passion commune visant à faire comprendre au plus grand nombre que cette armée s'est battue, et bien battue, en 1940 essaimerait jusque sur le continent américain ?
Bienvenue sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4929
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Présentation du Fantôme de [Thomas] Bugeaud   Dim 26 Juin 2016 - 18:02

Bonjour et bienvenu,

En effet, votre démarche est louable, d'autant plus que l'Histoire de la WW2 a d'abord été écrite par des anglo-saxons, présentant trop souvent une idée de l'armée française bien loin de la réalité historique. Il est néanmoins heureux de constater que cette image évolue en UK et aux USA depuis quelques années, avec des auteurs plus jeunes.

Nous ne nions pas l'éclatante victoire allemande sur nos troupes en 1940, mais nous avons pendant bien longtemps été peinés de voir l'image donnée à notre armée pendant de nombreuses années. Les causes de cette vision faussée de l'armée française sont nombreuses, et elles méritent à elles seules un vrai débat, parfois évoqué dans certains sujets de ce forum.

Quoi qu'il en soit, je pense que nous sommes nombreux ici à souhaiter vous apporter toute l'aide dont vous pourriez avoir besoin.

Je vous remercie également de faire l'effort de vous exprimer en français, c'est une langue difficile à maîtriser et vous y arrivez très bien.

Au plaisir de vous lire

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 826
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Présentation du Fantôme de [Thomas] Bugeaud   Dim 26 Juin 2016 - 23:52

Diantre et cornebidouille ! Un Huron parmi nous ! Prenez donc place dans notre wigwam,ami Huron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5528
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Présentation du Fantôme de [Thomas] Bugeaud   Lun 27 Juin 2016 - 7:59

Huron, en Californie ?  Il est bien loin de la terre de ses ancêtres, dans ce cas.

D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fantôme de Bugeaud
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 32
Localisation : Los Angeles
Date d'inscription : 26/06/2016

MessageSujet: Re: Présentation du Fantôme de [Thomas] Bugeaud   Lun 27 Juin 2016 - 12:39

leprevot a écrit:
Bien venue cher camarade Américain !

Merci beaucoup !  On est des amis, mais comment je vous ai dit également en message privé, je suis trop Américain pour être Français, à première vue, et trop Français pour être Américain, par mes pensés historiques.


ajtrad a écrit:
Belle initiative, Fantôme : ainsi, notre passion commune visant à faire comprendre au plus grand nombre que cette armée s'est battue, et bien battue, en 1940 essaimerait jusque sur le continent américain ?
Bienvenue sur ce forum.

Merci. 

En général, le monde anglo-saxon, mais on peut dire que mon axe d'effort se porte sur les connards des politiques droites, auxquels ne comprendre rien de la guerre, ni en théorie, ni en réalité.  Ils pensent de la guerre comme un jeu du football américain, d'où l'on aligne les forces en présence d'une façon équilibre, sur un champ de bataille prévu, se battant d'homme à homme, au corps-à-corps, où seulement la volonté d'un groupe de soldat décide la victoire ou la défaite, sans oublier « la technologie des armes », dit par ces voyous tout autant puérils. La guerre, c'est beaucoup plus compliqué qu'ils s'imaginent.

Je vous donne ces mots par Karl-Heinz Frieser:

« L'effondrement de l'armée française n'est pas à imputer aux soldats, mais à leur commandement. Quand on les a engagés à bon escient, en effet, ces hommes ont toujours donné des exemples étonnants de bravoure, comme ce fut le cas le 15 mai à La Horgne. La 3e brigade de spahis préparait à la 1re panzerdivision, qui semblait suivre inexorablement sa route vers l'ouest, une mauvaise surprise [...]. À l'exception de Stonne, il s'est agi des combats les plus acharnés de la campagne de l'Ouest [...]. Ce jour-là, le 1er régiment de fusiliers allemands essuya les pertes les plus lourdes de toute la campagne de l'Ouest ».

“The Armée Française's collapsing is not inasmuch as to impute to the soldiers, but to their command. Whenever [the French command] has committed them to military action wisely, indeed, these men have always given astonishing examples of bravery, as this was the case on 15 May at La Horgne. The 3e Brigade de Spahis would prepare for the 1. Panzer-Division, which would seem to follow inexorably its path towards the west, an unpleasant surprise […]. With exception to Stonne, it has been a matter of the most tenacious fighting and other actions of the Western campaign […]. That day, the German Schützen-Regiment 1 endured the heaviest casualties of the entire Western campaign.”



Eric Denis a écrit:
Bonjour et bienvenu,

En effet, votre démarche est louable, d'autant plus que l'Histoire de la WW2 a d'abord été écrite par des anglo-saxons, présentant trop souvent une idée de l'armée française bien loin de la réalité historique. Il est néanmoins heureux de constater que cette image évolue en UK et aux USA depuis quelques années, avec des auteurs plus jeunes.

Nous ne nions pas l'éclatante victoire allemande sur nos troupes en 1940, mais nous avons pendant bien longtemps été peinés de voir l'image donnée à notre armée pendant de nombreuses années. Les causes de cette vision faussée de l'armée française sont nombreuses, et elles méritent à elles seules un vrai débat, parfois évoqué dans certains sujets de ce forum.

Quoi qu'il en soit, je pense que nous sommes nombreux ici à souhaiter vous apporter toute l'aide dont vous pourriez avoir besoin.

Je vous remercie également de faire l'effort de vous exprimer en français, c'est une langue difficile à maîtriser et vous y arrivez très bien.

Au plaisir de vous lire

Les Britanniques font le même chose avec l'historiographie de la Première Guerre mondiale.  Ce n'était que lorsque le général Robert DOUGHTY, du West Point (comme l'École supérieure de guerre), a écrit “Pyrrhic Victory” [Victoire à la Pyrrhus] qu'on a vu une réfutation très efficace contre l'historiographie anglaise.  L'histoire bouge peu rapide, et la plupart des historiens sont faignants et souvent affectés par les politiques qui se laisse détruire ces jugements… Il nous faut toujours souvenir qu'on nous risque prenant les vues contemporaines des autres historiens qui n'ont pas la valeur.  Par exemple, que la nationalisme a causé la guerre de 14-18, sans considérer le système de la logique des grandes puissantes, laquelle est plus grande que les acteurs internationales.

C'est un faux-semblant que les mauvais chefs d'état causent la guerre.  Ce sujet est beaucoup plus compliqué.

Selon notre cadre de référence décidera nos mesures en comprenant la passé.  Je préfère un vue réaliste, rejetant la logique réductionniste.  L'histoire, ce n'est pas un accident.  Heureusement, les Français y comprennent ce sujet.  Les autres du monde américain, je devrais parler des lois théoriques de la physique.  Il serait le même chose !

Oui, je suis d'accord avec vos vues.  Moi, je soulignerais que la campagne fut “presque nulle” - une campagne détermina par quelques heures critiques, au faut du général d'armée Gamelin. D'un vue de tactique, ces soldats français a toujours montré la volonté de sacrifice contre les Allemands, qui ont eu le hasard d'avoir attaqué le point faible de la ligne française, sous les propriétés classiques de guerre: la déception (nord de la Belgique), la surprise (centre du front), l'exploitation (Dunkerque), déjouant les plans du commandement français sous le jeu de l'économie des forces, se heurtant à une résistance acharnée à Stonne.  Quand les combats s'est terminés suivante la bataille de Dunkerque, on compte 110 divisions allemandes contre 60 divisions françaises, ainsi l'on attends pour l'épuisement des balles, comme l'on dit.

Merci monsieur pour votre soutien.  Oui, c'était difficile.  Malgré ma mère toujours m'ayant parla en français depuis ma naissance, je n'ai jamais reçu des leçons d'une classe.  J'ai appris utilisant le livre de Lormier, recherchant tous les mots du livre entier, faisant une glossaire (on compte en ce moment au moins 4 000 mots), reformant les mots que je estime mal-traduits, car il ne se conserve pas les subjonctifs en anglais, etc.  Par exemple, « jusqu'à ce que » est normalement traduit comme “until.”  Mais “until” en anglais ne conduit vers un verbe subjonctif.  Donc, je recherchai le phrase « jusqu'à ce que », traduisit mot-par-mot, rechercha en anglais pour un phrase exact sous la condition que il produise un subjonctif, ensuite on trouve “in anticipation that [it be].”  Par exemple:


« Je vécus, raconte Guderian, quelques heures d'inquiétude, jusqu'à ce que ces visiteurs eussent fait demi-tour. »
Relates General der Panzertruppe [Heinz] Guderian, “I lived a few hours of anxiety in anticipation that those visitors would have turned around.”

Si l'on met en forme présent subjonctif, il serait “in anticipation that those visitors have turned around,” ou le forme d'un infinitif, moins le “to” du verbe, ou, en pratique, ne fait pas une conjugaison de la troisième singulière en anglais du indicatif présent. 

Cet traduction serait impeccablement fait !

Il me fait plaisir de voir que vous êtes originaire de Toulon.  Ma mère y vient.  Je suis un moitié corse et un moitié « américain ».

alfred a écrit:
Diantre et cornebidouille ! Un Huron parmi nous ! Prenez donc place dans notre wigwam,ami Huron !

Drôle.  Je crois les Hurons viennent du Québec.  Je n'ai pas le sang indien.

dhouliez a écrit:
Huron, en Californie ?  Il est bien loin de la terre de ses ancêtres, dans ce cas.

D.

Oui (y)

____

Si le gestapo de la Légion étrangère m’interrogeait, je souhaite qu'ils vont trouve en moi un bon candidat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation du Fantôme de [Thomas] Bugeaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La représentation du fantôme
» présentation jules thomas!
» Critère représentation individus [ACP]
» Art pariétal et représentation astronomique.
» La Présentation de Jésus au Temple, Saint Théophane Vénard, commentaire du jour "Syméon prit l'enfant..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: ATF40 - Le forum et le site :: Vie du forum et du site :: Présentation des participants-
Sauter vers: