Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Mer 22 Juin 2016 - 11:36

J'ai,  dans un site décrit le parcours de mon grand-père, républicain espagnol, arrivée en France en 1939 et incorporé peu après dans une Compagnies de Travailleurs Étrangers, la 11eme C.T.E. J'ai récupéré 71 noms de personnes sur les 250 qui étaient dans cette dernière.

Il y a quelques semaines, devant les demandes que j'ai pu voir sur la toile, j'ai entrepris de compiler toutes les informations que j'ai en ma possession (archives papiers, recherches sur la toile, correspondance avec d'autres passionnés) pour dresser une liste exhaustive de toutes les CTE et GTE qui ont existées et d'essayer de les remplir avec les noms des gens qui les composaient.

La table n'est pas finalisée et les infos affluant, elle en travail constant pour l'instant. Il y a déjà quelques compagnies avec des lieux identifiés (mais pas validés) et des noms de personnes avec juste 3 compagnie au complet. Je me suis basé pour établir la liste des compagnies sur des fichiers incomplet de la CNAV et de l'ONAC.

Je possède un opuscule trouvé au SHAT: "L’ESPOIR -Bulletin Intérieur d’Information culturel et littéraire des Anciens Etrangers engagés et mobilisés pour la France en 1939/45 (et leurs familles) Amicale A.P.M.E 39/45


MEMOIRES SUR LES UNITES ETRANGERES DE 1939-45  DITES DE « PRESTATAIRES MILITAIRES ETRANGERS » « COMPAGNIES DE TRAVAILLEURS ETRANGERS »  Bataillons – Régiments  Métropole – Afrique du Nord – Liban  Emetteur : Escoriguel Arthur-Jose dit Kéry  Ancien chef de Section. Interprète au Poste Commandement Militaire Français. (1939-45)" - au passage si ce document intéresse des personnes je peux l'envoyer -où il est précisé qu'il y avait 320 compagnies (C.T.E) mais dans un ancien billet du forum il est dit que les "Kauffer" donne un total de 226 compagnies (C.T.E) .

Existe t'il un moyen de vérifier ces infos et de savoir quel est le bon chiffre concernant les C.T.E (pour les espagnols uniquement car il y a eu d'autres étrangers engagés dans des CTE) engagées de 1939 à 1940. Peux t'on consulter les Kauffer en ligne ou quelqu'un aurait il liste de ces 226 CTE?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Compagnies de Travailleurs Espagnols   Sam 2 Juil 2016 - 5:05

bonsoir

les Groupements et Groupes (GTE) sont totalement hors-sujets pour ATF40, ces derniers sont des structures civiles du Ministère du Travail aux termes de la loi du 27 septembre 1940, donc comme les "stalags" et autres thèmes du même acabit c'est en dehors de notre champ de compétences 

pour les "Espagnols uniquement" des CTE ce n'est certainement pas un total de 320 compagnies, c'est un chiffre bien optimiste qui doit inclure la globalité des CTE jusqu'aux austro-allemands des compagnies de série 300 en passant par les brigadistes des compagnies de série 250

la liste est simple à établir de prime abord : les compagnies de Travailleurs Espagnols sont les 1ère à 100ème et 121ème à 226ème CTE, il y'a en outre 20 compagnies non numérotées donc 226 compagnies distribuées d'ailleurs essentiellement à l'Intérieur de la France (au moins 160 Cies ~70% sans ajouter celles de l'Armée des Alpes ce qui en donnerait jusqu'à ~90% avec des fluctuations) et non comme souvent répété à l'envi de façon erronée dans les sources françaises et espagnoles "à la frontière sur la Ligne Maginot face aux allemands" ce qui concerne un nombre minoritaire de compagnies, rien que les 4 régions militaires (sur 18) de Bordeaux Toulouse Orléans et Tours en rassemblent à peu prés la moitié à elles seules et celles "aux Armées" (c'est à dire à disposition des Armées dans les régions face à la Belgique Allemagne et Italie) sont en majorité à l'Armée des Alpes dans le quart sud-est 

Ciesà disposition de
85Armement
66 aux Armées
19Serv. Artillerie 
19Armée de l'Air
14Région Militaire
 7Agriculture
 5Eaux & Forêts
 4 Intendance
 4SNCF
 1Génie
 2divers* 
*les 181ème à la Chambre du Commerce de Saint Nazaire et 185ème de la base britannique de Savenay qui passera dans l'Armée Britannique après juin 1940


mais je sais que des Espagnols faits prisonniers à Dunkerque figuraient dans les rangs des compagnies internationales de série 100-110 non incluses ci-dessus, par exemple les 116ème à 118ème du Secteur Défensif des Flandres étaient composées (en partie ou en totalité) d'Espagnols, il faut examiner les listes de prisonniers sur GALLICA où on retrouve des noms bien qu'il y'ait des coquilles parfois sur les n° des unités

voici la fameuse liste de la CNAV que nous avions déjà donné dans d'autres fils,
les compagnies de série 400 et 500 qui concluent la liste sont déjà hors période à mon avis
http://www.legislation.cnav.fr/Pages/texte.aspx?Nom=CR_CN_1880_07021980

Salutations
Loïc Lilian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Lun 4 Juil 2016 - 16:26

Merci Loïc pour ces informations. Je je récapitule il y a eu donc un 226 CTE pour la période allant grosso modo d'avril 1939 à l'armistice. Pour info la liste sur mon site a été construit à partit du fichier de la CNAV.

J'ai encore quelques questions:

J'ai un listing des AD de Perpignan transmis par une internaute  qui liste bien ces compagnies (en précisant bien que ce sont des compagnies d'espagnols) et leurs différentes mises à disposition  (en date de Mars 1940), que tu m'a transmis. pour le coup ce document liste TOUTES les compagnies de la 1e CTE à la 227e CTE (il y en a une de plus). Qu’elles est pour le coup le statut spécial des 20 compagnies non numérotées dont tu me parle et qui irais si je te suis bien de la 101 à la 120e CTE? (Quelle est ta source?)

Qu'elles sont ces compagnies internationales de série 100-110 non incluses dans ton  exemple? (on aurait alors 226 + 19 = 235 compagnie si je suis le calcul?) J'ai moi aussi trouvé des noms de membres de ces compagnies (106 à 109, 114, 115, 116 pour l'instant)avec le fichier des prisonniers de Gallica recoupé avec celui des déportés de Mauthausen et d'autre camps - je confirme au passage les "coquilles" ayant retrouvé à grand peine le nom de mon grand père avec son nom et sa ville de naissance bien écorchés + d'autres sources individuelles.

Selon toi les compagnies de série 400 et 500 qui concluent la liste CNAV sont déjà hors période (ce que confirme le feuillet d'Escoriguel qui dit que ces compagnies étaient en cours de constructions et n'ont jamais quittée le dépôt, du fait des événements. Cela laisse tout de même une série de CTE (les 252, 278, et les 13 CTE 114) dont je ne sais que faire (je les ajoute dans la série des 226 ou pas?)

Merci par avance pour le retour. J'essaye d'avoir un cadre de travail le plus précis possible pour effectuer des recherches ciblées et là je suis sur le réglage moteur ;0)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Lun 4 Juil 2016 - 17:32

bonjour

oui moi aussi j'avais trouvé jusqu'à une 228 formée à Rivesaltes je ne sais plus où, à voir...

les Compagnies Espagnoles, selon mes sources (liste du répertoire Kauffer reprise et publiée par le Lee Sharp French Army Volume I* malheureusement il y'a des coquilles, il m'a assuré qu'il allait reprendre un jour ce tableau dans un autre volume, je trouve qu'il y'a des bizarreries) ne seraient que les 1 à 100 et 121 à 226 = 206 (ou 207 ou 208 avec les 227-228)

(* il évoque en plus 3 "détachements" de Travailleurs Espagnols dit d'Obies, de Liesse, du Nouvion)

plus 20 compagnies non numérotées (toutes pour l'Armement) dans 4 Régions de l'Intérieur = 226
dans un premier j'avais pensé que ces 20 compagnies sans n° avaient été numérotées ultérieurement 101 à 120, la coïncidence est troublante, mais leurs localisations ne correspondent pas du tout entre les unes et les autres
Région Compagnies Espagnoles sans n°
  IX1 l'Isle Jourdain 1 Chizé 2 Mauzac 2 Meron
 XIII 1 à Guéret 1 à Issoire
  XV2 à L'Ardoise
 XVII8 Sainte Livrade 1 Rocamadour 1 Pamiers

donc ces compagnies internationales 101 à 120 (pratiquement toutes aux frontières) sont à tenir en compte 
de nombreux Espagnols s'y trouvaient mais je n'ai aussi que ces témoignages piqués ici et là et Gallica pour confirmer l'hispanité totale ou partielle de ces 20 compagnies... je crois que j'en avais trouvé dans à peu prés toutes : 103, 111 à 118 et 120 désignées comme de "Travailleurs Espagnols" selon certains auteurs ou sources secondaires...

le total de 226 compagnies à 250 (56 500 hommes) cela correspond bien aux chiffres souvent avancés des Espagnols mobilisés dans les CTE, le chiffre de 70 000 prestataires que l'on trouve parfois englobe tous les Etrangers
si on rajoute ces 20 compagnies on porterait le chiffre à plus de 61 000 Espagnols ce qui me rend perplexe...peut être que ces compagnies étaient comme celles des brigadistes de série 250 mixtes au niveau des nationalités puisqu'elles sont parfois désignées comme internationales, je n'en sais pas plus 

ensuite il y'a aussi ces 8 compagnies de l'Air du fichier de la CNAV à indice 114 (il faut comprendre qu'il s'agit d'une numérotation fractionnaire typique de l'Armée de l'Air qui indique qu'elles relèvent de celle-ci : 1, 3, 5, 8, 9, 10, 11, 13/114) 
or à Cravant on trouve les 6, 7, 8 sauf qu'en mai 1940 il n'y a plus, toujours à disposition de l'Armée de l'Air, que les 65ème 175ème 176ème
je soupçonne une renumérotation d'une partie de ces compagnies de l'Air en ayant découvert que la 166ème compagnie à disposition de l'Air à Fontenay-le-Comte n'était autre que l'ex-4/114 renumérotée qui n'apparaît pas dans cette liste

Enfin pour les compagnies au delà de 226/228 je n'ai pas grand chose, et même aucun numéro de compagnie entre 229 et 299 (la 278 de la CNAV misterio y bola de goma) à l'exception de
la série 250 créée surtout pour des brigadistes [251 252 257 258 avec les 301 311 313] - [n° retrouvés : 250 à 254, 257 258] puis je passe directement à
la série 300 [300 à 321] mais à priori l'une comme l'autre série des compagnies plus destinées aux Etrangers non Espagnols

quant aux compagnies de série 400 et 500 là c'est le néant et le trou noir, Escoriguel est plus informé, pour la CNAV il est question d'une "535 à Saint Eloy-les-Mines" moi qui suis des Combrailles, je demande à voir  Suspect scratch elle doit s'inscrire dans la période "entre-deux" transitoire et nébuleuse de réorganisation durant l'été 1940 après l'Armistice et avant la loi du 27 septembre

Salutations
Loïc L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Mar 5 Juil 2016 - 10:14

Hello Loïc

Je vais axer mes recherches sur les compagnies "pures" numérotées de 1 à 226 et démêlerais au passage le cas des CTE 101 à 220 dites internationales à la date de leur création.

Ensuite il y aura le reste à savoir les 20 compagnies non numérotées + les spéciales (la série 114/1 à 114/13 CTE, il semblerait que la 32 CTE ait subi elle aussi une démultiplication en 32/1 et 32/2 avec plus de 450 hommes et des points de chute différents) et enfin les CTE de 228 et au delà. Ce qui seraot finalement assez proche des 320 CTE annoncées par Escoriguel

Si je reprends d'ailleurs la brochure (qui date de 1974)  il cite  , au niveau du nombre de participants (importants: espagnols exclusivement):

62 000  versés dans les CTE.
7000 versés dans les  Régiments de Marche Étrangers qui ont combattus a dans la Somme, en Alsace et les Ardennes
8000 (approx.) versés dans Régiments de Marche de la Légion et ensuite France Libre
9000 (approx.) dans les FFI (sûrement des anciens des CTE et GTE)
Non chiffré des participation d'espagnols aux forces alliées Britanniques et Russes

Pendant la guerre il cite que:

15000 hommes des CTE furent envoyés vers la ligne Maginot
32000 derrière la ligne (de la Loire et sud Paris, frontière Belge)
8000 (approx.) restèrent dans des zones non opérationnelles

Les pertes sont estimées à env. 18500 hommes durant la période 39/40 avec 2000 blessés et morts et entre 10500 à 11000 prisonniers la plupart déportés (seulement un millier revinrent des camps ce que confirme les sites de déportés) .

Il re-cite le chiffre de 320 compagnies effectivement crées pour la période 39/40 sur une prévision de 600 mais qui n'a pas pu aboutir du fait de la fin de la guerre.

Intéressant, Escoriguel cite des compagnie spéciales (type 300, et 600) comme la 320 dite hippomobile et s'occupant comme son nom l'indique des chevaux encore utilisés en 39/40.

Pour les GTE (après Décembre 1940) 4000 hommes auxquels s'ajoute 53 000 hommes requis par l'organisation Todt et 41 000 provenant des anciennes CTE (survivants et non formées encore) ce qui fait un total de 135 000 hommes.

Petit souci je ne sais pas d’où Escoriguel tire ces chiffres donc prudence mais, en sa  faveur, il a l'air de savoir de quoi il parle (les organigrammes des organisations militaires sur la brochure sont bien détaillés), il a visiblement eu accès à des archives militaires, il emploi souvent le mot approximativement et donc je suis près à le croire objectif même si fatalement des erreurs sont à envisager, on a un peu plus d'infos (tout est relatif) maintenant qu'a l'époque. Maintenant avec plus d'un demi-million de personnes ayant passées la frontière en 1939 les chiffres annoncés pour les CTE et GTE en hommes (de 17 à 50 ans comme le prouve les date de naissance sur les listes) ayant été incorporés dans ces dernières ne me semble pas si énorme.

A ce jour sur mon site j'ai pour ma part relevé (pour les CTE uniquement) 2349 noms avec:

142 CTE avec des noms de lieux uniquement (fichier CNAV + recherches perso.)
53 avec des noms de personnes (des fois juste 1) et de lieux
5 compagnies "complètes" du point de vue des hommes comptabilisés mais pas forcément les lieux définitifs
50 CTE vides (pas de noms de personnes ni de lieux)

Bon je continue sur la base annoncée de 320 CTE avec 226 "sures" et intégrerai les changements (dis aux événements, réaffectations à la volée, etc...) au vu des trouvailles.

Merci encore Loïc pour tes infos que je vais relire et incorporer à ma propre liste, on reste en contact et je vais sûrement revenir avec des questions un de ces 4 matins. Smile
Alban

PS: est ce que l'achat du "Lee" se justifie pour la recherche d'infos sur les CTE?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Mar 5 Juil 2016 - 19:10

bonjour

non Lee ne justifie pas du tout à l'heure d'aujourd'hui pour ta recherche, son tableau déjà ancien présente des coquilles, les mêmes compagnies apparaissent deux fois etc...il manque les compagnies 101 à 120 et toutes les CTE non espagnoles...

mais je pense en effet qu'il faut retenir ces compagnies 101 à 120 et les considérer "à priori" comme Espagnoles

les compagnies en série 114 ne sont pas spéciales mais de l'Air, tu n'en a pas 13 non plus, à moins de faire des doublons (166ème=4/114 c'est la même)

pour la 32ème Compagnie je ne me souviens pas de ce détail, il faudrait que je relise Mariano Constante, une des compagnies sur laquelle j'avais le plus de détails grâce à son livre
http://atf40.forumculture.net/t573-compagnies-de-travailleurs-espagnols

donc 228 numérotées
+ 20 non numérotées à supposer qu'elles soient restées non numérotées
+ 8 de l'Air en 114 à supposer qu'elles n'aient pas été renumérotées 
+ série 250 (7 trouvées) mais plutôt non-espagnoles
+ série 300 (une douzaine) là encore selon moi des non-espagnoles (maintenant que des Espagnols se soient glissés à titre individuel dans les unes ou les autres...)

à la différence de Escoriguel j'arrive au mieux laborieusement à ~282 CTE (dont ~256? Espagnoles)
après il y'a aussi quelques compagnies Espagnoles en Afrique du Nord
http://atf40.forumculture.net/t4224-8e-regiment-de-travailleurs-etrangers



l'inventaire des Archives du SHAT n'a conservé les Archives que de 89 compagnies, après la 224 il n'y a que la 252 à 255 et 311 et c'est tout

Maintenant avec plus d'un demi-million de personnes ayant passées la frontière en 1939 les chiffres annoncés pour les CTE et GTE en hommes (de 17 à 50 ans comme le prouve les date de naissance sur les listes) ayant été incorporés dans ces dernières ne me semble pas si énorme.

500 000 réfugiés c'est la Retirada du printemps 1939, quand les 79 premières CTE sont créées d'avril à septembre 1939 (53 le 20 avril, 26 le 13 juin)
avec la déclaration de guerre qui achève de vider les camps en multipliant les CTE dans le cadre de la mobilisation de la main d'oeuvre française, étrangère et coloniale pour une guerre d'usure longue à la 14-18 la ressource démographique en ce qui concerne les Républicains Espagnols est beaucoup moindre : à l'automne 1939 il n'y a déjà plus environ que 125 à 165 000 réfugiés en France
en somme les 256 (?) CTE avec "62 000 hommes" ont quand même plus ou moins fait le "plein" de prestataires mobilisables, 40 000 autres travaillant dans l'industrie et l'agriculture

le 1er Bureau de l'Etat-Major de l'Armée juste avant l'offensive de mai 1940 signalait qu'il ne restait pratiquement plus d'Espagnols internés, 
sur les "104 000 ex-miliciens" 
55 000 se trouvaient dans les compagnies de travailleurs
40 000 dans l'industrie et l'agriculture
 6 000 dans la Légion et RMVE
 3 000 inaptes encore dans les camps

Salutations
Loïc L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Jeu 7 Juil 2016 - 0:19

Loïc pour l'instant mes recherches pour les CTE 101 à 120 ont données 15 noms seulement (à signaler dans la 109e un personnage célèbre, José Cabrero Arnal dessinateur de Pif le chien Very Happy ).

Il est vrai que je me concentre sur les espagnols exclusivement, donc je vais sortir le chalut pour ces CTE (et les autres)  et voir ce qui sort. A ce sujet pour essayer de remonter la rivière chaque CTE avait à sa tête un capitaine, quelques sous-offs, et des gardes mobiles français (une quinzaine env.) C'était pour le capitaine et ses sous offs des personnes de l'armée de réserve ou d'anciens militaires rappelés sous les drapeaux au vu des événements mais les gardes mobiles étaient,eux, de l'active. L'armée a du garder une trace de ses affectations non? Je tombe sur pas mal de noms français ayant
appartenus à des CTE dans les liste de prisonniers de la BNF et me demandait ou chercher exactement.

Pigé pour la série des 114 il y a donc 8 compagnies seulement par contre je ne pige pas le: "166ème=4/114 c'est la même" peux tu éclairer ma lanterne. J'ai relevé sur le fichier de la CNAV une 211/6 a ST MEDARD EN JALLES (33) avec la 212 c'est du même acabit?

Pour la 32ème Compagnie je t'ai peu être raconté des bétises, je ne retrouve plus la ref. à ces 2 sections pour la même compagnie.

Après la CTE 228 j'ai un nom (mais pas encore son parcours) pour la 233 formée à Rivesaltes après ce chiffre plus rien.

Je m'aperçois que suis parti bille en tête sur les noms et le parcours des CTE sans vraiment étudier leur structure et leurs rattachements (armée groupe, région existe t'il pour les CTE une référence ?)qui selon les calendrier les événements à  influer sur leur composition et qui m'aiderait à les comprendre un peu mieux et à organiser mes recherches.

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Jeu 7 Juil 2016 - 1:30

bonjour

pour les recherches "nominatives" des cadres Français, à part les Archives des (89) compagnies à Vincennes où leurs noms doivent apparaître au détour des documents, sinon, je ne vois pas...

la structure des compagnies de travailleurs Espagnols avec quelques cadres Français consiste selon Lee Sharp en 230 travailleurs Espagnols et 30 Français (2 officiers 8 sous-officiers 8 caporaux 12 soldats)

pour le rattachement, voir le bas de cette page pour le nombre de compagnies par Région Militaire et celles aux Armées
http://www.atf40.fr/ATF40/mai40/regiments%20de%20pionniers.html
quand les Cies sont rattachées aux Armées (voire à des Secteurs Fortifiés) c'est dans le contexte des travaux ou affectations prés de la Ligne Maginot ou les régions aux frontières ("la zone des Armées") 
celles restées (ou dirigées ultérieurement) dans les Régions Militaires à l'Intérieur sont à disposition des différentes branches présentées dans le tableau plus haut (que tu avais par le listing de Perpignan) comme par exemple la 226ème CTE une des 4 compagnies de Travailleurs Espagnols employées par l'Intendance*, elle est encore au camp de Bram mais il se trouve que Bram était aussi le site d'une des 14 Boulangeries (Militaires) de Campagne (en plus de ces affectations de mise à disposition par branches/services pour les 160 compagnies de l'Intérieur le répertoire Kauffer précisait les localisations respectives au 1er mai 1940, ces dernières étant aussi données par la CNAV)

il ne restait plus que 2 compagnies en 16ème Région Militaire (grosso modo Languedoc-Roussillon) qui avait accueilli le gros de la Retirada
photo de Félix Fornès Alonso transmise aux A.D. de l'Aude, la 226ème compagnie en renfort de la Boulangerie de Campagne n°5 de l'Intendance à Bram



*aussi la 141ème CTE à la Station-Magasin de Villefranche-sur-Cher
http://atf40.forumculture.net/t7605-intendance-militaire-station-magasin-de-villefranche-sur-cher-en-1940


quant à la "211/6" avec la 212 c'est une coquille de la CNAV il s'agit simplement de la 211ème compagnie de la poudrerie de Saint Médard (avec la 212 mais aussi les 143 144 145 183 210 213 218 et 219)

pour la 4/114 de l'Air comme elle a été renumérotée "166ème compagnie" je précisais juste qu'il ne fallait pas la compter deux fois: une première fois en considérant qu'il y'a une série continue de 13 compagnies de l'Air et une seconde fois dans la liste des compagnies numérotées 1 à 228,
la liste de la CNAV ne pointe que 8 compagnies de l'Air (1, 3, 5, 8, 9, 10, 11, 13) avec des numéros absents ou vacants (2, 4, 6, 7, 12) 
pour la 4/114 je comprends pourquoi puisqu'elle est devenue la 166ème, pour les 4 autres on ne peut rien conclure, oubliées ou renumérotées, la liste de la CNAV omettant pas mal de compagnies (leur liste dés la première dizaine n'a que 4 compagnies en commençant par la 3ème CTE...) 
de plus comme signalé plus haut à Cravant on trouve tout d'abord les 6, 78 alors qu'en mai 1940 celles-ci ont cédé la place aux 65ème 175ème 176ème compagnies à disposition de l'Armée de l'Air, donc là aussi je soupçonne une renumérotation qu'une absence documentaire m'empêche de confirmer, bref ces compagnies de l'Air je ne sais toujours pas combien il faut en compter sans risquer des doublons dans le total général des CTE : 8, ou moins, ou plus, mais certainement pas 13

Salutations
Loïc L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Sam 9 Juil 2016 - 0:33

Merci encore Loïc pour toutes ces précisions, tes connaissance dans le domaine sont... Shocked impressionnantes. Je vais digérer tout ça.

Je vais partir sur un canevas plus "lâche " pour intégrer les information sur ces CTE en gardant comme fil conducteurs les 226 répertoriées et voyant au cas par cas pour les autres en fonction de mes découvertes ou des envoie des internautes. Le but cette partie de mon site consacrée aux CTE et GTE est de faciliter les accès aux données pour les personnes qui recherchent le parcours d'un proche. Je commence à compiler les données sur les prisonniers de guerre  via le listing de la BnF/Gallica (un par un j'en ai pour 3 mois minimum) et déjà je trouve des noms pour des compagnies jusqu'alors vides. Ensuite il y a les témoignage plus ou moins précis qui donnent des indication sur les parcours et enfin pour verrouiller le tout les archives.

Donc j'ai de quoi faire mais je vais potasser mon histoire de l'organisation militaire de 39/40 qui ne peut que m'être utile. A ce sujet même question que pour le Lee: pour les CTE le Kauffer est-il, là aussi,  indispensable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
RSCHERER
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 773
Age : 55
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Sam 9 Juil 2016 - 17:27

Bonjour Alban1,

votre recherche est très intéressante. Je n'ai pas grand-chose pour vous sauf que les 9°, 15°, 59°, 116°, 117° et 118° compagnies de travailleurs espagnols étaient affectées au Secteur Défensif ds Flandres (groupement Y).


Bonne chance dans vos recherches, cordialement


Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Dim 10 Juil 2016 - 0:24

Merci Remy,

comme je suis un "newbie" en organisation militaire et que j'ai eu la très bonne idée de prendre comme sujets les CTE qui sont une nébuleuse What a Face , j'y vais de mes questions:

J'ai le parcours de la 9ème qui va des Alpes aux Flandres, quelques villes pour les 15°, 59°, et 116°, (pas forcément les Flandres mais rien pour les 117° et 118°)

Auriez vous des précisions sur leurs parcours respectifs et qu'est ce que le groupe Y?

Pour info et pour préciser à quoi sers cette liste de CTE, je cherche pour un correspondant espagnole des traces de son
parcours dans une CTE en France. la seule chose qu'il possède de lui c'est une photo ou il pose prés d'un viaduc, à l'arrière  on devine un pan de montagne. Il m'a fallu une vingtaine de mails avant de tomber sur un spécialiste des ponts ferroviaires qui m'a confirmé que le viaduc était celui du Pralong prés de Chorges. Ou se trouvait la 9ème justement, mais le bonhomme a été fait prisonnier à Épinal donc cela enlève la 9ème de l'équation, et je dois maintenant regarder le parcours des autres compagnies dans les Alpes, quand ils existent.

 Si cela vous dit quelque chose je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Dim 10 Juil 2016 - 1:59

malheureusement l'Armée des Alpes était comme on l'a vu plus haut un gros employeur de CTE...plus d'une quarantaine de compagnies, pour ma part je n'ai aucune localisation précise à part deux ou trois supplémentaires pour celle des Alpes hors liste CNAV

grosso modo dans la période précédant la tragédie de Dunkerque le "Groupement" puis "Régiment Y" est une formation de marche de bataillons d'instruction Français mais les CTE ne sont pas du tout des unités combattantes destinées au feu et à s'agglomérer à ce style de Groupement sinon de la main d'oeuvre organisée militairement en compagnies comme c'est le cas de la pléthore d'unités de travailleurs Français Etrangers ou coloniaux
http://ph.dam.pagesperso-orange.fr/Historique_du_SFF.htm

le répertoire Kauffer est incomplet et donne des localisations pour les 161 compagnies de l'Intérieur sur les 226 Compagnies Espagnoles
il faut croiser avec la liste des localisations de la CNAV qui en donne pas mal, mais même les deux réunies il doit en manquer une trentaine environ

ce sont des localisations de mai 1940 (les 20 compagnies non numérotées données plus haut sont incluses dans les totaux)
j'ai quelques autres localisations en complément, les compagnies aux "Eaux-et-Forêts" sont en renfort des unités de Sapeurs Forestiers du Génie comme c'était le cas dans les Landes ou dans ma Région dans la forêt de Tronçais 
les 7 de l'Agriculture indiquées dans le "Loiret et l'Yonne" sont dispersées chez les agriculteurs

naturellement sous l'effet de la débâcle et de l'Exode de juin 1940 cette distribution géographique s'en trouvera bouleversée par le repli des compagnies plus exposées du nord de la Loire

Région Militaire  Compagnies à disposition total
RM de Paris222 Génie Persan-Beaumont 1
  III68 SNCF Rouxmesnil
139 Eaux-et-Forêts Lisors
Armée de l'Air :
160 224 Saint André-de-l'Eure
179 Gauciel
187 Le Neubourg
188 Crosville-la-Vieille
7
  IV54 55 Région camp de Coëtquidan
100 Artillerie ERG de Cloyes
126 136 Armement poudrerie Gennes Longuefuye
170 Armement Rennes
6
  V141 Intendance Villefranche-sur-Cher Station-Magasin
151 167 192 193 Armement Salbris
162 186 Air Nevers
163 Air Dun-sur-Auron
168 189 190 191 Armement Cerdon
180 196 Armement Bourges
201 à 205 Agriculture (Dept du Loiret)
20
 VII85 Région camp du Valdahon1
 VIII32 Air Chatres 
42 Artillerie Radesvillers 
43 Artillerie La Loge-aux-Chèvres
44 Artillerie Crespy-le-Neuf
63 Artillerie Juzanvigny
65 175 176 Air Cravant
66 67 Artillerie Chemilly-sur-Yonne
142 Intendance Chalon-sur-Saône
206 207 Agriculture (Dept Yonne)
208 209 Armement Saint Florentin
15
 IXpour l'Armement l'Isle-Jourdain :
169 171 194 195 197 198 199 200 215 
96 97 98 99 Artillerie Migné-les-Lourdines
152 172 173 174 Région camp de Saint Loup-sur-Thouet
49 50 Artillerie Ternay
64 Armement Chizé
70 Région Vernante
131 Armement poudrerie de Montmorillon
132 Armement poudrerie Saint Jouin
134 Armement poudrerie de Mauzac
135 Armement poudrerie Airvault et Montmorillon
159 Air Issoudun
164 Air Cognac
184 214 Armement Meron
35
 XI56 Air Nantes
57 Air Vannes
166 Air Fontenay-le-Comte
177 178 SNCF Nantes
181 Chambre de Commerce de Saint Nazaire
185 Base Britannique de Savenay
7
XIII41 Air Aulnat
146 Armement Moulins
147 Eaux-et-Forêts Saint Bonnet-de-Tronçais
5
XIV45 46 47 48 Artillerie Bourg-en-Bresse
140 Intendance Ambronay Station-Magasin
225 Armement Pont-de-Claix
6
XV16 Région Nîmes
17 Région Ponte Nuovo (Corse)
129 Armement poudrerie de Miramas
133 Armement poudrerie Entraigues
148 Eaux-et-Forêts Tarascon
7
XVI157 Région camp de Rivesaltes
226 Intendance camp de Bram BOC n°5
2
XVII60 61 62 121 122 Armement poudrerie Toulouse
125 127 128 153 161 216 217 Armement Sainte Livrade
123 124 130 137 155 156 Armement Fauga
149 Artillerie Saint Astier
154 Armement Rocamadour
158 Armement Pamiers
220 221 Région camp de Septfonds
33
XVIII69 SNCF Moulin-Bonneau
138 Eaux-et-Forêts Facture
223 Eaux-et-Forêts Lacanau-Océan
150 Artillerie Le Sen
165 Air Captieux
182 Région camp de Gurs
pour l'Armement poudrerie Saint Médard
143 144 145 183 210 211 212 213 218 219 
16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Lun 11 Juil 2016 - 14:14

Merci Loïc, je vais digérer tout cela et compiler le tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Lun 11 Juil 2016 - 18:16

Bonne digestion

pour l'apéritif quelques informations hors-listes 
en mai 1940 plutôt qu'au camp de Septfonds à disposition de la 17ème Région j'ai retrouvé 
la 220ème Compagnie du capitaine Mirrason-Arribe avec les Sapeurs-Forestiers (donc Eaux-et-Forêts) en 18ème Région dans les Landes à MIMIZAN

1ère CTE à Mirecourt
3ème et 4ème initialement des Alpes déplacées vers Maizières-lès-Metz Bar-le-Duc
22ème Aligan-du-Vent (Hérault) Sarrebruck
74ème Montmédy Sedan
77ème à la poudrerie de Rambervilliers (Vosges) 
80ème signalée ici par un proche de Félix Labara-Pena (D. Mauthausen) à la Roche-de-Rame (Hautes-Alpes) puis Grostenquin (Moselle)
92ème ouvrage du Fermont prés de Longuyon selon Jean-Yves Mary
93ème à  Sauze (Hautes-Alpes) puis aussi à l'ouvrage du Fermont sur la Ligne Maginot 

certaines de ces compagnies étaient assignées à l'Armée sur les Alpes à l'origine à l'automne 1939 ce qui illustre bien la mobilité des compagnies "aux Armées" par opposition à celles de l'Intérieur qui ont été sans doute plus sédentaires

les compagnies dites aux Armées en Novembre 1939
 Armées Secteur*    Compagnies de Travailleurs Espagnols
1ère & 7ème 
 Flandres 51 52 53 59 71 72 73 & 84
 2ème Ardennes Meuse 74 75 76
 4ème Lorraine 22 23 24 25 26 27 30 31 32 33 (cette Armée a eu jusqu'à 19 Cies)
 5èmeBas Rhin Lorraine 28 29 58 77
 6ème   AlpesDauphiné-Savoie* 1 à 12, 18 à 21, 34 à 37, 78 à 83, 86 à 95
Haute Provence-Alpes Maritimes* 13 14 15 18 19 20 21 38 39 40
 
* périmètres géographiques approximatifs à titre indicatif

Saludos
Loïc L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Lun 11 Juil 2016 - 23:42

Je reprendrais bien un peu d'Alka Seltzer svp  Shocked

On vient de m'envoyer un listing (du 1er  Mars 1940 non nominatif), qui donne les affectations pour 227 CTE (de 1 à 227) telles que prévues en octobre 1939, puis la situation en mars 40 et déjà il y avait des réaffectations. Avec des CTE qui passent d'une région à une autre ou d'un lieu d'emploi à un autre, d'une affectation à une autre (région, armée, etc)  ou encore comme la 76éme qui est... dissoute (????) Suit un autre listing du 11 mars 40 qui redonne encore des changements (affectation, lieu, région).

C'est intéressant car dans mon esprit, comme dans celui des gens qui recherchent un proche, les CTE étaient des structures finies car encadrées par l'armée. Mais en fait c'est tout le contraire. Et plus on va vers la date du  conflit et plus les données changent. Au sein même des CTE il y a aussi des changements de au point de vue des hommes qui vont et qui viennent. Certaines compagnies semblent avoir  été crées avec des éléments de plusieurs camps, il y a ceux qui sont "écartés" et qui vont atterrir dans des camps disciplinaires (Vernet), ceux qui s'échappent, et ceux qui veulent retourner en Espagne mais qui sont souvent comptabilisés dans les CTE ou ils se trouvent à un moment donné.

Je vais devoir faire avec et composer avec des données mouvantes et "instables".

Pour les compagnies sans N° (disons, par commodité de A à T) elles se situent ou d'un point de vue région, armée, affectation, lieu, etc? Et ou as tu eu l'info à leur sujet?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Mar 12 Juil 2016 - 17:18

effectivement j'ai passé à l'as le cas de la 76ème compagnie de la 2ème Armée dissoute par/et en 2ème Région Militaire (Picardie Ardennes)

donc tu as les localisations (Archives du SHD ces listings?) pour Mars 1940? Les 101ème à 120ème et 227ème compagnie il faut les placer où? 

les compagnies sans n° travaillent toutes pour le compte de l'Armement, voir les localisations du petit tableau récapitulatif du 4 juillet, il faut les insérer dans le grand tableau

quant aux mouvements internes à titre individuel entre les hommes qui la composent, c'est plus ta partie, me limitant aux unités, cela fait écho à ce travail sur les CTE et GTE en Centre Val-de-Loire pages 208-210 où l'auteur évoque que la 189ème est formée avec les 168ème et 192ème compagnie (?), sans doute que c'est l'afflux et le trop plein de nouveaux prestataires dans une compagnie qui permettait d'en créer d'autres au fur et à mesure quand elles dépassaient les 250 hommes, en septembre 1939 il n'y en avait encore que 79, leur nombre a été triplé
il y'a aussi un tableau des CTE pour cette région en mai 1940 avec des localisations, par contre elle n'a pas du tout compris la signification de compagnie 1/114 écrite "1/114e"
https://halshs.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/529068/filename/THESE_PDF_CrA_ator_2.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Mer 13 Juil 2016 - 1:24

Loïc,

j'ai effectivement les localisations (transmises par un internaute) trouvée aux archives militaires (Vincennes je suppose, je n'ai pas demandé)  cote GR 31N135. C'est un mémo sur l'affectation et stationnement des compagnies de travailleurs espagnols (en toutes lettres) à la date du 1er Mars 1940.

* La 101e est à disposition des Armées sans précisions de ville apparamment pour la 4° Région avec une date d'affectation au 21/12/1939
* La 120e idem avec une date d'affectation au 29/12/1939
* La 227e est à disposition de la Région à Perpignan pour la 16° Région avec une date d'affectation au 10/04/1940

Pour cette dernière cela a du être rajouté après coups (c'est écrit à l'encre, le reste est tapé), ce que confirme le 2ème mémo en date du 15 avril 1940 ou dans la seconde partie (Additif) la 227e est citée avec les même informations.

Pour la 76e CTE il y a un observation :"Avait été affectée à la 2° Reg. le 1er Juillet 1939" par contre le fichier de la CNAV situe la 76e CTE à Bouxwiller (Oberholtz). Elle a été reformée après ou c'est une erreur?

Une question en marge (on me la pose) y a t'il eu des CTE composées de/ou avec des Portugais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Jeu 14 Juil 2016 - 18:11

bonjour

en effet ~GR 31 N 135~ est une cote que j'avais repéré dans ma liste des cotes du SHAT concernant les CTE qui correspond aux Archives du 1er Bureau de la 18ème Région Militaire «compagnies de travailleurs et miliciens espagnols du camp de Gurs : personnel d'encadrement, emploi des travailleurs espagnols»

pour la 76ème je n'en sais pas plus, je ne la trouve même pas sur la liste de la CNAV, toujours est-il que Bouxwiller n'est pas du tout la 2ème Région et zone de la 2ème Armée où elle fut dissoute sinon la 20ème Région et la 5ème Armée

des ressortissants Portugais probablement, il y'a bien un lisboète Fernandes dans une CTE non précisée, mais je n'ai pas de noms ou de compagnies à brûle pourpoint, 
mais l'immigration Portugaise n'est devenue exponentielle qu'après-guerre, en 1939 ce n'était pas encore une des communautés les plus représentées sinon encore assez restreinte, néanmoins on trouve des Portugais naturalisés, ou pas, dans l'Armée Française de 1939-1940 mais très très loin des Italiens Polonais Belges et Espagnols qui formaient les gros contingents de ressortissants étrangers à cette époque en France 

ce ne doit pas être la 4ème Région (siège Le Mans) si elles sont à disposition des Armées les 101 et 120, la zone des Armées est sur les frontières

Salutations
Loïc L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Lun 18 Juil 2016 - 9:35

Merci Loïc pour les infos - je suis en train de compiler les informations trouvées sur les listes de prisonniers de guerre (celles de la BnF Gallica) et je les croise avec celles des déportés.  Il y a pas mal de coquilles et d'oubli apparemment et des personnes sans CTE. Je vais voir ce que cette compilation va donner (des noms déjà! ce qui est le but premier) en terme de n° de compagnie et surtout d'affectation dans des Frontstalag ce qui le donnera quelques idées de parcours, et des vérifications de données.


J'ai trouvé quelques portugais mais ce sont sûrement des ressortissant naturalisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Lun 25 Juil 2016 - 0:53

Bonsoir. Quelques nouvelles et des questions.

Côtés news, je suis en train de descendre le listing des prisonniers BnF Gallica surtout le n° 34 en date du 21 octobre 1939 de loin le plus complet. Pas mal de choses intéressantes se dessinent, hormis les coquilles et erreurs sur les noms et prénoms les date de naissance sont justes à 99% - pour preuve celles que je retrouve dans les listes de déportés fournies par les
organismes officiels français ou espagnols. Première conclusion: peu ont survécus malheureusement après avoir été être faits prisonniers (1 sur 10). Deuxième  conclusion je retrouve les même numéros de compagnies c'est à dire celles montées au nord ou à l'est sur la ligne Maginot jusqu’à la poche
de Dunkerke. Les autres déjà vides le restent et je suppose que ce sont les CTE restées en arrière de la ligne hors des zones de combat de juin 40. A la louche les listings des prisonniers devraient le donner entre 1700 à 2000 noms (mon fichier en comporte plus de 2700) ey sureent d'autres choses apparaitront quand je seri à la lettre Z Smile


Questions: J'ai une compagnie qui revient, la 3A/38e C.T.E (plusieurs fois donc pas une erreur de typo) serait ceune C.T.E avec plusieurs entités? 0n en avait parlé dans un billet précédent je crois?

J'ai pu avoir comme info que la 11e CTE cantonnées à Gorzes en Moselle avait participé à la construction d'un camps en dur de  1000 baraquements et que les hommes y avaient dormis (entre le 8 janvier et le 1et juin 1940). J'ai fais des recherches et n'ai trouvé que le camps Morin comme camps militaire dans la région de Gorzes mais pas d'extension d'un camps en dur  de 1000 baraques
et qui a peut être du  servir de camps de prisonniers après l'invasion. Est ce que cela parle à quelqu'un?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Lun 25 Juil 2016 - 15:58

bonjour

effectivement les compagnies dites aux Armées ont logiquement été plus vulnérables à la captivité du fait de leur exposition géographique par rapport aux compagnies de l'Intérieur qui ont eu le temps de se replier

les Espagnols prisonniers se retrouvent naturellement dans les mêmes zones où ont été opérés les grands enveloppements de troupes Françaises de la Blitzkrieg suivant l'axe de progression teuton, ainsi 17% des prisonniers Espagnols des CTE ont été capturés entre la poche de Dunkerque et la Picardie (d'Amiens le 21 mai à Soissons le 9 juin) fin mai début juin et surtout les 3/4 à 4/5e d'entre-eux dans l'encerclement des Vosges de l'avant dernière semaine de juin qui précède l’Armistice

Question: J'ai une compagnie qui revient, la 3A/38e C.T.E (plusieurs fois donc pas une erreur de typo) serait ceune C.T.E avec plusieurs entités? 0n en avait parlé dans un billet précédent je crois?

non je pense que c'est un tout autre cas de figure qu'une compagnie de l'Air à n° fractionnaire (qui serait à indice 114 et n'excédant pas 13), les renseignements sont si peu normés et tellement abrégés, c'est selon la fantaisie du rédacteur du moment ou les renseignements partiels délivrés, il faut se mettre dans leur tête  

en l'occurrence je pense fortement qu'il faut comprendre 38ème CTE de la 3ème Armée, cette compagnie était signalée en Moselle, zone de déploiement de cette Armée, et c'est une des 3 Armées comprises dans le grand encerclement des Vosges et la reddition le 22 juin avec un demi-million de prisonniers

Salutations
Loïc L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Mar 26 Juil 2016 - 0:45

Tu est un phare dans ma nuit! Arrow Je corrige donc et mets 38e CTE.

Je fais remonter le billet sur la 11e CTE cantonnées à Gorze (sans s à la fin) en Moselle avait participé à la construction d'un camps en dur de  1000 baraquements entre le 8 janvier et le 1et juin 1940, pour savoir s'il s'agit bien du camps Morin, un camps militaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Mer 3 Aoû 2016 - 15:33

Loïc, je rebondis sur ton tableau d'un billet précédent. Avec les archives dont je disposais et les trouvailles sur la toile j'arrive à un résultat différent et je me demande si je ne travaille pas dans le vide n'ayant pas les dernières données figées.

Ton tableau

Ciesà disposition de
85Armement
66 aux Armées
19Serv. Artillerie 
19Armée de l'Air
14Région Militaire
 7Agriculture
 5Eaux & Forêts
 4 Intendance
 4SNCF
 1Génie
 2divers* 


Le mien (avec 227 CTE "officielles")

Ciesà disposition de
56Armement
85aux Armées
20Serv. Artillerie 
17Armée de l'Air
24Région Militaire
 7Agriculture
 6Eaux & Forêts
 4 Intendance
 4SNCF
 1Génie
 3divers (1 CTE dissoute)

Qui a raison? existe t'il une table "définitive (je sais ce n'est pas forcément possible avec les mouvements qu'il y a eu à cette époque) avec en plus les régions associées. je remplis les tables sur mon site et rajoute noms et lieux et j'essaye aussi de fixer les données quand aux dates et aux affectations et la région militaire par CTE (le groupe d'armée me serait aussi utile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2157
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Mer 3 Aoû 2016 - 17:40

Mais oui justement si tu as conscience qu'il y'a des mouvements c'est tout à fait logique que les tableaux soient différents puisque moi je me suis basé sur la situation au 1er mai 1940 il s'agit une photographie de leur distribution à un moment donné

et comme celle-ci n'est pas du tout figée entre septembre 1939 et mai 1940 d'autant que si il y'a des compagnies assez sédentaires, toutes ces compagnies aux Armées ou d'autres ont pu relever de différentes Armées ou être à disposition de telle ou telle branche selon les besoins durant ces 9 mois

Le Groupe d'Armées? C'est un échelon supérieur de commandement, la répartition des Armées entre les Groupes d'Armées a évolué, donc c'est un peu surcharger ou complexifier inutilement et nébuleusement l'exercice et la clarté des informations

Les CTE aux Armées relèvent simplement des dites Armées, donc les G.A. c'est un peu secondaire comme information, cela concerne moins les CTE qui n'ont pas de vocation combattante
 

Le G.A n°1 englobe les Armées de la Manche à la Meuse 7ème 1ère 9ème 2ème Armée
le G.A. n°2 de Lorraine et Basse Alsace 3ème 4ème 5ème Armée
le G.A. n°3 de Haute Alsace Franche-Comté avec la 8ème Armée 
la 6ème Armée (des Alpes) est progressivement réduite à une coquille vide : un Commandement et ses éléments organiques en Réserve en Bourgogne destiné au G.A. n°3
la nouvelle Armée des Alpes (sans numéro) qui se substitue à cette dernière ne fait partie d'aucun G.A. comme sa prédécesseur

ceci n'est valable que pour la drôle de guerre, en mai-juin 1940 la destruction de certaines Armées, la création de 2 autres et du G.A. n°4, leur répartition entre ces Groupes etc...ne finirait pas d'ajouter des modifications à cette vue d'ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   Mer 3 Aoû 2016 - 23:37

Merci Loïc!

En fait je recherche à travers ces infos les déplacements géographiques des CTE. Les questions que l'on me pose sont sur l'appartenance à une CTE (laquelle?) puis sur le parcours (ou ont ils été). Sur les noms j'avance via la liste des prisonniers de la BnF/Gallica (bientôt les 4000!) sur les parcours j'ai des infos disparates avec certaines compagnies au parcours "simple" (celle de mon grand père par-ex. Les Alpes, la Moselle, puis ils sont fait prisonniers). D'autres arrivent à se carapater mais avec tellement de lieux, qu'ils méritent une analyse pour les mettre dan l'ordre. D'autres enfin n'apparaissent pas car sûrement sédentaires et donc en dehors de mon radar de recherche, du moins via les outils choisis (là je vais devoir aller bientôt aux archives ou les contacter). C'est pour cela que j'accumule au gré de mes trouvailles le maximum d'infos pouvant le donner ces positions.

Mais je vais trier, pour ne garder que ce qui peut me servir, merci pour les tuyaux.

J'ai pu pratiquement mettre un "lieu sur les 227 compagnies + les 8 de l'Air de la série 114 sauf 5: les 53, 72, 117,120 et la 76 (dissoute?). Grace à toi, aux internautes, le listing de la CNAV, et une liste des bibliothèques que les Quakers avaient faits dans certaines CTE (ça c'est la trouvaille du mois Very Happy ) J'en ai 68 avec des noms, (dont 5 "complètes")  essentiellement celles qui se sont trouvées au mauvais endroit au mauvais moment lors de l'invasion du pays. Pas mal d'espagnols sont sans numéro de CTE mais certains lieux de détention peuvent apporter des pistes je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compagnies de Travailleurs Étrangers (Espagnols) 1939-1940
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Seconde guerre mondiale : quels étaient les motifs d'exemption, et que sont devenus les soldats français après la reddition de 1940 ?
» L'armée française en Indochine avant 1939.
» La Grande Armée en quelques chiffres
» Liste des sites web étrangers sur les ovnis
» La Retirada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Polonais, tchèques, espagnols...-
Sauter vers: